Zemmour dans le 28 : communiqué d’Eure-et-Loir Écologie

Éric Zemmour, le candidat putatif à l’élection présidentielle sera, vendredi 7 janvier 2022, en déplacement à Châteaudun. Il y rencontrera des élus de la Communauté de Commune du Bonnevalais et tiendra un meeting à la salle Le Crystal dans la zone de Vilsain.

Il vient surtout pour obtenir, de la part des élus euréliens, des parrainages pour l’élection présidentielle.

Si sa thématique est la ruralité, il s’exprimera sur son programme, sur « la situation difficile de la France aujourd’hui et, sur les atteintes récentes à la dignité nationale perpétrées par le président de la République depuis que la France préside l’Union européenne en date du 1er janvier 2022… ».

Eure-et-Loir Ecologie s’étonne que le premier département choisi par le candidat pour s’intéresser à la ruralité et a ses problématiques soit le département de Jean Moulin. Lui qui estime que « Pétain a sauvé les Juifs français » à l’encontre des faits et de la recherche historique, vient dans ce département emblématique de la résistance nationale pour y commettre une véritable atteinte à la « dignité nationale », en professant des contres-vérités historiques.

Quelle honte si des élus euréliens lui donnaient un parrainage qui lui permettrait de continuer à répandre des « fake news » sur un moment clé de notre histoire !

Nous invitons les élus, notamment les maires à ne pas le soutenir, et les représentants des communes concernées par cette visite (Alluyes, Bonneval, Bouville, Bullainville, Dancy, Dangeau, Flacey, Le Gault-Saint-Denis, Montboissier, Montharville, Moriers, Neuvy-en-Dunois, Pré-Saint-Évroult , Pré-Saint-Martin, Saint-Maur-sur-le-Loir , Sancheville, Saumeray, Trizay-lès-Bonneval, Villiers-Saint-Orien) à refuser de participer à la réunion prévue avec la communauté de communes.

Mais s’il s’intéresse réellement à l’Eure-et-Loir, qui sait, il ferait mieux de creuser les dossiers de la qualité de l’eau, de l’agriculture intensive et de ses conséquences sur la santé, de la désertification médicale et, bien sûr, de la China Express alias A154.

Eure-et-Loir Écologie

5 Commentaires

  1. Dans sa mise au point, la qualité du commentaire de X. ERONELLE est tout à fait appréciable.
    S’il fait le déplacement dans la plaine beauceronne, souhaitons à Yannick Jadot le même accueil et le même beau succès que ceux obtenus par Eric Zemmour ce vendredi 7 janvier !

  2. Est-il nécessaire de revenir sur votre conception étriquée du débat démocratique et de la pluralité de l’expression. Il convient néanmoins de remarquer qu’il est curieux que votre « émotion » ne s’exprime que vers un seul côté de l’échiquier politique ; pourtant certaines positions de leaders (il faut peut-être parler de leadrice ou leadeuse … ?!)EELV, LFI etc. …
    Mais il ne pas confondre ou « amalgamer » : le département n’est pas « emblématique de la résistance nationale » (loin de là …) ; en revanche, c’est un personnage emblématique de la Résistance qui y a œuvré comme grand serviteur de l’Etat et y a livré son « Premier combat » …

  3. Une phrase attribuée à tort à Voltaire:
    « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ».
    A méditer!!

  4. Je n’envisage pas de voter pour ZEMMOUR ou LE PEN et je n’ai jamais voté à aucune élection pour un candidat soutenu par le FN/RN. Mais je pense que des personnalités créditées de 10-20% d’intention de vote dans les sondages (et malgré toute les critiques qu’on peut faire aux sondages) doivent avoir la possibilité d’être candidat.

    Plutôt que s’opposer aux parrainages en leur faveur ayons le courage de les laisser exprimer leurs idées, apportons leur une contradiction pertinente et courtoise et laissons les électeurs juger de leurs propositions. Si par malheur celles-ci recueillent une majorité d’adhésion, c’est que nous avons raté quelque chose et qu’il est temps de nous remettre en question.

    Et ce n’est pas aux représentants de l’écologie au conseil municipal de Chartres, victimes de l’ostracisme de la majorité municipale que je devrais rappeler cela!

    Rappelons nous que des candidats pouvant être considéré comme anecdotique, c’est à dire ayant obtenu moins de 2% des suffrages ont quand même pu réunir les 500 parrainages. À savoir :
    En 2017 : MM. LASSALLE, POUTOU, ASSELINEAU, Mme. ARTHAUD et M. CHEMINADE;
    En 2012 : MM. DUPONT-AIGNAN, POUTOU, Mme. ARTHAUD et M. CHEMINADE;
    En 2007 : Mmes. BUFFET, VOYNET (Eh oui!), LAGUILLER, MM. BOVÉ, NIHOUS et SCHIVERDI.


    XE

  5. Si on ne souhaite pas se retrouver au 2ème tour avec un duel Macron/Le Pen, il y a tout intérêt à ce que Zemmour obtienne ses 500 parrainages. Parrainage n’est pas synonyme de soutien.
    Pour ce qui est des dossiers de la qualité de l’eau, de l’agriculture intensive et de ses conséquences sur la santé, de la désertification médicale et de la A154, peut-être aurons nous l’honneur d’une visite de Jadot en pays chartrain !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*