La disparition (2)

Le microcosme virtuel chartrain a été le théatre cette semaine d’un savoureux épisode clochemerlesque.
Vous le savez sans doute, jeudi 18 novembre, Jean CASTEX a visité Chartres, notre employé municipal n°1 faisant office de guide touristique. Le Premier Ministre a gratifié de sa présence, entre autres, un commerce local. Le tout a été immortalisé par une photo souvenir. Ledit portrait de groupe faisant la fierté légitime de la commerçante s’est rapidement vu publier sur le sympathique groupe Facebook des vitrines de Chartres. Il fut donc visible de tous les internautes. Inutile de te précipiter sur le réseau social, oh internaute indolent, la photo a depuis disparu… Mais comme le dit le dicton « ce qui est mis sur internet un jour y reste pour toujours », nous avons pu retrouver l’instantané effacé.
Le motif d’un retrait aussi soudain ? Sans aucun doute l’avalanche de commentaires fort désobligeants à l’égard de l’élu de notre cité. Sur la photo prise dans le magasin, on voit, posant à coté du Premier Ministre masqué, notre Jean-Pierre faisant fi des gestes barrières et affichant fièrement sa barbe naissante. Les esprits chagrins critiquant la posture du président-maire n’ont sans doute pas oublié qu’il fait partie d’une famille politique toujours prompte à critiquer les incivilités… des autres.


Epilogue :
Jean CASTEX ayant été diagnostiqué positif à la COVID, la Pravda nous apprend que JPG qui s’est fait tester illico est négatif et que « L’élu poursuit donc normalement le cours de son agenda, dans le respect des prescriptions sanitaires,…  » Nous voilà rassurés.ées

Allez, circulez, y a rien à voir.

EW

1 Commentaire

  1. En même temps, quand on regarde le conseil municipal où de l’agglomération, il ne le porte jamais. Et que dire des vitrines de Chartres qui font la promotion de la nouvelle mairie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*