Gorges l’encarté ?

C’est la question existentielle de la semaine, du mois, de l’année, de la décennie, du siècle, du millénaire, de l’ère chrétienne : Jean-Pierre Gorges a-t-il adhéré au parti Les Républicains (LR) ?

Comment pourrait-il en être autrement vu son empressement à bien figurer dans l’organigramme du staff de campagne de Valérie Pécresse, candidate à l’investiture LR pour l’élection présidentielle ? Est-il possible que ce porte-parole de Pécresse ne participe pas au vote prévu début décembre ?

S’il a effectivement franchi le pas et renoncé à son indépendance politique, considérant le traitement qu’il a récemment réservé à Ladislas Vergne, Gorges risque de ne pas faire de vieux os au sein de la « famille gaulliste ».

 

6 Commentaires

  1. Le problème n’est pas en soi le cumul des mandats, mais la recherche effrénée qu’il sous-rend, d’un cumul de rémunérations ! Et quand en plus, on en rajoute sans limite ni contrôle, comme le fait le nabab de Chartres, avec ses arbitraires « frais de représentation » pour lui, ou bien, avec la multiplication des « petits pains » pour lui-même et ses obligés de l’agglo, on est là carrément dans une totale folle indécence !

  2. La réponse à cette question a été donnée par l’Echo du lundi 22/11 en page 3 en bas.
    Un peu amusant ainsi de voir JPG soutenir Valérie Pécresse en appelant les adhérents LR (anciens ou nouveaux) à voter pour elle lors du Congrès, mais sans pouvoir le faire lui-même puisque refusant la carte du parti !

  3. Même démarche pour l’outsider revendiqué indépendant Xavier Bertrand, contraint ridicule et penaud, à un retour à l’écurie LR.

  4. M. Gorges gaulliste …
    Merci pour ce trait d’humour !
    Révélation (avec logo ou Croix de Lorraine)ou « combinazione » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*