Primaire de la droite : le troll de Valérie Pécresse

Pour gagner, il faut être bien entouré. Or, dans son combat pour obtenir l’investiture de son parti (Les Républicains) dans la course présidentielle d’avril prochain, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a commis une erreur de débutante en désignant Jean-Pierre Gorges comme l’un de ses porte-paroles.

Ce n’est pas tant la condamnation pour injure publique (en janvier 2021) du maire de Chartres à l’encontre d’un opposant écologiste qui pose problème (l’édile a fait appel du jugement de première instance), mais ses positionnnements politiques irrationnels. Deux exemples marquants :

Gorges est un idéologue du climatoscepticisme. À l’heure où la classe politique française, dans son ensemble, admet désormais sur la base des études scientifiques réalisées par le GIEC, la responsabilité des activités humaines dans le dérèglement climatique, Pécresse se tire une balle dans le pied droit.

– Valérie Pécresse et son supporteur Gorges vantent publiquement le modèle de la maison individuelle et rejettent la densification urbaine. Pourtant, c’est précisément la politique inverse qui est pratiquée à Chartres. D’après l’INSEE, entre 2013 et 2018, la ville de Chartres a enregistré la construction de plus de mille appartements supplémentaires (15 955 contre 14 911 cinq ans auparavant) et perdu une vingtaine de maisons (6 439 contre 6 457). Et depuis 2018, Chartres continue, sous la houlette de Gorges et de son adjoint Masselus (patron de la SPL Chartres aménagement), à autoriser la démolition des maisons au profit d’opérations immobilières collectives ultra denses.

Les concurrents de Pécresse, les sieurs Bertrand, Payre, Ciotti, Juvin et Barnier, ont désormais du grain à moudre pour convaincre les adhérents LR de l’amateurisme de Pécresse…

18 Commentaires

  1. En despote aguerri, JPG refuse d’expliquer les raisons de la « répudiation » de SL, 1/ c’est dire tout simplement qu’il n’y en a pas ! 2/ Mais c’est dire aussi à son troupeau bêlant « gare à ceux tentés d’aller paître ailleurs ! »

  2. Vu la gamelle prise en 2017 par Masselus, poulain de JPG, face à un petit nouveau LREM jamais vu ni entendu auparavant, pour Monsieur Lavergne se voir publiquement « révoquer » par ce même JPG, sera peut-être un atout pour 2022 !

  3. Ça c’est fait Mr VERGNE subit le même sort que Michel TEILLEUX en son temps qui avait lui aussi eu l’outrecuidance de se présenter contre le poulain du moment, Masselus.

  4. C’est drôle, mais sur les photos du « diaporama » de l’Echo, retraçant la visite de notre Premier Ministre, nous n’apercevons pas, le quatrième Adjoint, Mrs. Ladislas VERGNE, il y a-t-il un problème?

  5. La rémunération ou indemnité mensuelle de JPG doit être calée sur
    Maire de Chartres
    Président de Chartres Métropole
    Président de SEM /SPL
    Indemnité de frais de représentation et également prise en charge des frais d’avocats par les collectivités
    Voiture de fonction ( chauffeur , entretien et consommation )
    Et bien d’autres avantages ( restaurant par exemple , téléphones portables…..)

  6. Au fait des nouvelles sur les justificatifs des notes de frais car en attendant, l’ami JPG se fait 3 500 € net sans imposition par mois…. et après il connait les difficultés réelles des citoyens et ne comprend pas en quoi 15% de hausse de la taxe foncière est un problème.

  7. JPG cherche toutes les portes de sortie possibles pour fuir les conséquences du désastre annoncé/dénoncé et dont Chartres et son agglo sont les impuissantes victimes. La révélation au grand jour de ce désastre tarde à venir (pour cause évidente de verrouillage des contre-pouvoirs institutionnels et de muselage de la presse « mainstream » locale), mais elle est, il le sait, inexorable …

  8. Mais c’est pire qu’un sketch ce truc !!! JPG qui pense voir une porte de sortie en misant sur Pécresse. On croit rêver.

  9. Disons nous bien une chose c’est que s’il y avait un podium du plus mauvais joueur d’échecs, Pécresse et JPG auraient les meilleures places d’assurées. Quelle drôlerie de pouvoir ne serait ce que même penser que Pécresse pourrait se retrouver face à Macron au 2ème tour et encore plus l’emporter mais bon, évidemment quand on joue la carte de la dernière chance, on essaie de s’en convaincre… Plus dur sera le réveil lors du grand plongeon…

  10. La troupe des élus de Chartres, JPG en tête, ont organisé à la rentrée leur traditionnel show d’accueil dans LEUR ville, des nouveaux arrivants, certains d’entre eux ont été invités par la servile feuille de chou locale, à donner leurs avis, les (+) et les (-), sur leur nouveau lieu de vie.
    Parmi les (-), celui-ci : « Trop d’immeubles sont en construction dans la ville et de manière trop dense » ! Il fallait le dire et l’écrire, c’est fait !
    (Cf. l’Écho républicain du 25/09)

  11. JPG se sentant sans doute à l’étroit sur l’échiquier eurélien, tente d’exister par ailleurs et par personnes interposées ! Le temps électoral à venir lui en fournit l’occasion : la présidentielle avec VP (ah, ah, le ridicule numéro de flagornerie qu’il lui a surjoué lors de sa visite chartraine), les législatives avec la mise en piste de KD qui jappe sur facebook contre GK … Et la servile feuille de chou locale de nous conter par le menu la petite histoire !

  12. Je me plais à imaginer un pacte entre eux deux : JPG porte-parole offre son parrainage en entrainant derrière lui ceux des grands électeurs de son clan au sein de l’agglo chartraine. En retour, en cas d’élection à la présidence, V. Pécresse offre un poste ministériel à JPG. Le hic, c’est qu’il y a un triple obstacle :
    1) V Pécresse ne part pas favorite pour la primaire fermée (congrès du 4/12) de la droite LR,
    2) Pour être présente au 2° tour de la Présidentielle, il faudrait battre à la fois M Le Pen et E Zemmour, loin de ce que laisse présager les sondages d’aujourd’hui, même si rien n’est joué ;
    3)V Pécresse battant E Macron au final, personne n’y croit …

    Intéressons-nous plutôt au duel qui semble se profiler au plan local pour les législatives : 5 ans après l’échec Masselus, JPG met-il le bon cheval en selle en la personne de Karine Dorange ? Ici encore, l’un des terrains de jeu semble bien être la future A 154 …

  13. Ça rapporte « patron de la SPL Chartres aménagement »? Choisir JPG comme porte-parole ça laisse pantois, on peut pas dire que ce soit son point fort. Pour s’en rendre compte il n’y a qu’à regarder le visage des membres de son équipe qd il commence à faire du hors piste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*