Notre maire accro aux « fake-news »

Lors du conseil municipal de Chartres du 16 septembre, M. Gorges a expliqué que le réchauffement climatique n’est en rien le résultat de l’activité des hommes… Il a appuyé son propos par le résultat des recherches d’un grand mathématicien serbe, Milutin Milankovitch (1879-1958) ayant développé une théorie mathématique du climat fondée sur les variations saisonnières et latitudinales du rayonnement solaire reçu par la Terre. Le scientifique en conclut que « trois éléments de la géométrie Terre-Soleil se combinent pour produire des variations dans la quantité d’énergie solaire qui atteint la Terre ».

Ce n’est qu’en 1976 qu’il fut découvert que la théorie de Milankovitch correspond en fait bien aux périodes du changement climatique. Plus particulièrement, des scientifiques furent capables de déterminer les changements de température jusqu’à 450 000 ans en arrière et découvrirent que les variations de climat les plus importantes étaient associées de près aux changements de la géométrie de l’orbite terrestre. Ces éléments ont été publiés sur le site de la NASA.

Mais, à aucun moment, la NASA n’a écrit que le réchauffement climatique actuel s’explique par les cycles Milankovitch. En effet, il s’agit de cycles s’étendant sur plusieurs dizaines (voire centaines) de milliers d’années. Ils sont bien trop lents pour expliquer la hausse rapide des températures observée au cours des deux derniers siècles. Geert Jan van Oldenborgh, climatologue de l’Institut royal de météorologie néerlandais, explique : « La hausse de la température de 1 degré Celsius au cours de 200 dernières années ne correspond pas à une échelle de temps géologique et n’est pas causé par un phénomène naturel».

La NASA montre que si la température a augmenté au cours des dernières années, il n’en va pas de même pour l’énergie du Soleil reçue par la Terre. Elle écrit : « Le Soleil apporte la vie à la Terre. Il aide à garder la planète assez chaude pour qu’on y survive. Il influence aussi le climat de la Terre : nous savons que d’infimes changements de l’orbite terrestre autour sont responsables des débuts et fins d’aires glaciaires. Mais le réchauffement que l’on a constaté au cours des dernières décennies est trop rapide pour être lié aux changements de l’orbite terrestre et trop important pour être causé par l’activité solaire. » C’est bien le CO² qui en est l’origine.

Vous trouverez sur Internet plus de détails scientifiques sur la théorie de Milankovitch et toute l’histoire de cette « intox ». Merci à M. Gorges de nous avoir fait découvrir ce mathématicien talentueux. La prochaine fois, pour nous expliquer que l’écologie n’est que la nouvelle forme de l’anti-capitalisme d’extrême-gauche, il faudra trouver autre chose…

Brigitte Cottereau

2 Commentaires

  1. Lors du CM, les élus Chartres Écologie ont exprimé leur désaccord quant à l’installation d’une deuxième patinoire pour noël place des épars, jugée énergivore et extrêmement coûteuse et que cette somme pouvait être allouée à des aides ciblées. Dans son attitude du tac au tac assez puérile le maire a expliqué ne pas comprendre les écologistes qui se plaignent du réchauffement et qui refusent un équipement qui va refroidir le climat… Oh mazette on atteint des sommets de logique là !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*