« Le COMPA, c’est Chartres ! »

Communiqué des Amis du Compa à propos de la nouvelle présidence au Conseil Départemental d’Eure et Loir.

« Pour les Amis du COMPA , l’élection surprise du nouveau Président du Conseil Départemental est un véritable espoir quant à l’avenir du musée du Compa, tel qu’il existe.

Leurs relations avec l’ancien Président se résumaient en effet ces derniers mois à des échanges par lettres recommandées, faisant suite à une absence totale de dialogue depuis les annonces faites dans l’ECHO en 2018. Rappelons qu’à la surprise générale, le Président Térouinard avait en effet annoncé en 2018 vouloir déménager les lieux actuels au profit d’un projet grandiose, qui restait à définir. Certes, un rapport avait bien été commandé au vice-président Guéret, mais à l’exception de quelques entretiens individuels, aucune échange constructif n’aura jamais eu lieu avec les Amis du Compa.

Ainsi, à partir de 2020, le prétexte de la pandémie étant tout trouvé pour que le Compa ne réouvre pas. C’est encore une fois par l’ECHO que les Amis du Compa apprenaient le projet de déménagement dans les hangars de la base aérienne de Châteaudun. Puis, c’est par lettre recommandée et sans réelle justification que les Amis du Compa apprenaient qu’ils ne pouvaient plus se rendre à l’atelier de restauration. Et, c’est encore par lettre recommandée, après avoir seulement mis en valeur le travail de restauration engagé depuis 30 ans sur leur page facebook, que les Amis du Compa se voyaient accusés d’insultes et de diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux.

Les Amis du COMPA ont donc répondu sur le terrain, en engageant un Tracteur Tour, les emmenant à de Bonneval à Chartres en passant par Toury et qui se poursuivra à la rentrée.

Le message est on ne peut plus simple : en l’absence de projet, pas question de mettre les précieuses collections du COMPA en caisse. Et encore moins sans prendre les précautions nécessaires. LE COMPA C’EST CHARTRES !

Les Amis du Compa attendent avec impatience un geste fort et symbolique de cette nouvelle gouvernance du département d’Eure et Loir, avec le réouverture du Compa tel qu’il existe et espèrent pouvoir échanger rapidement de vive voix avec elle, afin de s’inscrire dans un avenir constructif.

Légende photo : début juillet, le Président des Amis du Compa, William Belhomme, accompagné d’une délégation au volant d’une vingtaine de tracteurs, a donc tenu à marquer un arrêt symbolique devant le Compa, pour montrer son attachement au premier musée d’agriculture de France. »

2 Commentaires

  1. Bravo, Bravissimo, les « Amis du Compa » ! Que vienne ENFIN et surtout à temps, la « chute » espérée et annoncée (imminente ?) du système gorgien qui pourrit la ville de Chartres et la vie de ses habitants, comme de ses visiteurs de tous horizons !
    C’est quand ?

  2. Bravo à tous ces passionnés de la cause agricole, du patrimoine et de l’engagement associatif. C certain que ce n’est pas l’ancien président, qui va désormais avoir du temps libre pour profiter de sa retraite, sonnée voici près de 20 ans, qui s’engagerait de cette façon.
    Et derrière toutes ces manoeuvres, il n’est pas besoin de passer beaucoup de temps pour connaitre qui dirigeait l’opération.
    3 lettres d’alphabet comme initiales, et le tour est joué.
    Il en faudrait d’autres des manifestations de ce genre pour montrer les attachements à ce qui définit notre patrimoine, du parvis de la cathédrale, à la place du cygne, à la place des halles, j’en oublie certainement, tant il y a de grues et de chantiers immobiliers dans notre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*