Huis clos

Ce lundi 28 juin 2021, à l’heure annoncée de l’ouverture du Conseil communautaire, 20h30, celui-ci …était terminé ! Il avait commencé à 18h30, et fut expédié pour cause de match. On peut être élu et n’en être pas moins supporter, naturellement. Sauf que ce Conseil s’est également tenu hors des caméras : il sera « accessible en différé prochainement », promet le site. Le Président a donc été seul : il change ainsi arbitrairement les règles qu’il avait lui-même fixées naguère ; montrer le débat aux citoyens deviendrait-il gênant ?

Beaucoup de points de l’ordre du jour nous concernent tous et nous préoccupent, et nous élevons une protestation solennelle contre cette suppression de tout accès public, la présence dans la salle étant interdite de fait pour cause d’épidémie.

Demain, mercredi 30 juin : Conseil Municipal de Chartres, inscrit à 20h30 sur le site de la Ville. 54 délibérations, et pas des moindres (compte de gestion, hôtel de Ville, subventions, etc.), qui ne tolèrent pas le bâclage ! Connectez-vous.

La rédaction

7 Commentaires

  1. Si des elus n’ont pas eu connaissance du changt d’horaire ils peuvent demander l’annulation des délibérations prises

  2. @ ACJPG@Co. Pas uniquement sur les citoyens l’obligation de rembourser la dette. Tomber par la financière, entraînera le remboursement certes mais à commencer par renflouer les caisses par les deniers personnels du « Terminator » et de ses disciples. Après, vu l’ampleur de la dette, évidemment, il restera un reste à charge bien lourd à digérer. Tout l’intérêt de stopper les dépenses insencées du pharaon dans les plus brefs délais.

  3. Que voudriez vous nous cacher que nous ne saurions voir… Une expertise poussée des comptes mal gérés. Les bruits de couloirs s’amplifient. Ceux qui savent sont déjà aux aguets. Pressons, pressons avant qu’ils ne nous dilapide encore plus l’argent du contribuable et que la dette de s’amplifier encore.
    Toutes les plaisanteries ont une fin surtout lorsqu’elles sont de ce genre de mauvais goût

  4. La sérénité ne semblerait elle pas n’être qu’illusion.
    Certes, le ramsès et sa cour ont remporté sur le fil les élections, nul doute que la chute sera à la hauteur de l’attente. 20 ans pour bon nombre d’entre nous et avec au bout une dette pharaonique que bien malgré nous il faudra rembourser sauf pour ceux dont les maires clairvoyants se sont obstinés à refuser à faire partie de l’agglo.

  5. Etes-vous certain de ne pas avoir reçu de changement d’horaire par mail comme du temps de ma mandature ?

  6. En ouverture du conseil municipal, JPG pourra féliciter JF Bridet pour son élection au conseil régional (en plus de ses 4 adjoints élus ou ré-élus au conseil départemental, et sans doute déjà félicités lors du conseil communautaire à huis-clos); l’occasion aussi de regretter la non-élection de celui qui avait été si mordant lors du dernier conseil du 27 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*