La prochaine fois sera la bonne…

« Nous, les deux quatuors écologistes de Chartres 1 et de Chartres 3, prenons acte des résultats des élections départementales. Nous remercions chaleureusement tous les citoyens qui nous ont fait confiance. Notre mouvement Eure-et-Loir Écologie fait désormais jeu égal avec la droite. C’est un événement historique porteur d’avenir pour les prochaines échéances. Nous continuerons à défendre notre projet d’une écologie incitative, vertueuse et solidaire sur notre territoire. Nous restons mobilisés avec et pour les Euréliens afin de mieux vivre ensemble et réussir la transition écologique indispensable pour nous et les générations futures. »

Chartres 1 (2ème tour)
Inscrits : 20 499
Votants   6 267 (30,57%)
Blancs : 298 (4,76%)
Nuls : 120 (1,91%)
Dorange-Rouault : 2 973 (50,83%)
Renda-Leray : 2 876 (49,17%)

Chartres 3 (2ème tour)
Inscrits : 20 920
Votants  : 6 832 (32,66%)
Blancs : 303 (4,44%)
Nuls : 166 (2,43%)
Vincent-Martial : 3 363 (52,85%)
Maupu-Lirzin : 3 000 (47,15%)

Cactus souhaite recueillir les analyses de ses lecteurs. A vos claviers.

 

30 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec Bernard : rencontrer le Pdt du CD pour le Compa ; il ne peut que s’attirer de la sympathie s’il sort du coma ce musée interactif tout en préservant les finances du département.

  2. Ils veulent nous refaire le coup de la mairie de Chartres au niveau du département, au moins cette fois la barre est mise tout de suite à 65 millions . Ils sont restés dans les années 80/90 ou le faste et le gigantisme des hôtels de régions ou département était la manifestation de l’égo du président tel un seigneur du moyen âge ,c’est moi qui ait le plus gros ….le tout avec l’argent magique des autres .

  3. Comment j’analyse ces résultats… L’abstentionisme : 1 les gens ne se sentent plus représentés, la faute aux élus aux grosses casseroles qui salissent l’image de la politique.2 Une atomisation de la pensée dans les réseaux limite autistiques (on débat entre soi et on se monte le bourichon entre nous). 3 la com écrasante de jpg (l’echo, votre ville, etc) rend les gens fatalistes.
    L' »équilibre » des gauches : 1-les responsables PS n’avaient qu’une idée en tête : ne pas se faire ravir la 1er place (par ambition personnelle) et se sont montrés profondément anti-écolo (david lebon qui parle de secte, stephane cordier qui reprend les mots de lizurey). 2-le PC qui a gommé son alliance avec le PS (sur leur chaîne utube il n’ont même pas diffusé le débat avec Cordier). 3- un nouvel équilibre est né avec les écolo en tête à gauche qui semble satisfaire les électeurs de gauche (vu les reports à gauche) 4-de nouveaux dirigeants PS doivent prendre leur rôle pour qu’un travail collectif soit enfin possible.

  4. Premier conseil départemental avec élection du Président Le Dorven et des vice-présidents, tous du clan UPE, donc opposé au clan TEL des conseillers de Chartres 1, 2 et 3.
    Le plus intéressant est à la fin, à partir de 3 h 30, avec les interventions du Président et de Mrs Martial et Masselus.
    Le nouveau Président ne veut pas d’un hotel du département à 65 Millions d’€ (comme mentionné dans le livret électoral de R Martial). Elu dans un canton (Dreux 1) traversé par la future A154, il se plaint de n’avoir jamais été consulté à ce sujet.
    Les amis du COMPA devraient, à mon sens, demander à le rencontrer.
    https://www.youtube.com/watch?v=7XqvKciW9OQ

  5. Dure semaine pour CT, une claque au TA … une claque au CD … jamais deux sans trois dit l’adage …

  6. Claude Terouinard a été battu par Christophe Le Dorven. C’est un échec retentissant pour le camp Gorges et c’est bien la preuve qu’il peut être battu par son autosuffisance (c’était dans la poche). La preuve aussi que les réfractaires au sieur sont de plus en plus nombreux même à droite. Continuez à bousculer, ne lâcher rien. Même si c’est compliqué, il faut se rapprocher des opposants à Gorges même s’il ne partage pas complètement vos positions mais c’est à l’usure que vous ferait tomber son système

  7. Surprise au conseil départemental, Claude Terouinard a été battu par Christophe Le Dorven par 16 voix contre 14. Qu’est-ce que cela peut changer ? Tiens, amusant : le second a juste la moitié de l’âge du premier.

  8. LA FINANCIÈRE, ET L’ADDICEL VIIIIIIIIIIIIIIIIIITE !!!!!!!!!!!!
    IL n’est plus urgent mais VITAL de stopper la MASCARADE qui ruine Chartres et son aglo depuis plus de 20 ANS.

  9. Et si « la prochaine fois » c’était « maintenant »???…
    Les rouages de la justice sont enclenchés.

  10. Et si le clan des chartrains se servait des conclusions du rapporteur du TA pour virer le vieux et encombrant PCG en poste pour prendre  » pour de vrai  » le poste. Alors qu ils étaient parfaitement informés ( c est le moins qu on puisse dire )

  11. Malgré la propagende intensive du maire de Chartres par tout les moyens de communication imaginable, ses six serviteurs ont failli perdre les élections cantonales contre des écologistes et des centristes peu connus de la population comme a Luisant. Il y a un ras de bol fiscal et des travaux interminables surtout dans les villes voisines de la préfecture. Jean Pierre Gorges peut remercier l’abstention. L’écologie ne gagnera jamais seul sans les forces socialistes et centristes (au minimum Modem à défaut de LREM) en appui. Le scrutin est peu significatif en lui-même : un binôme à 12,5% des inscrits a battu un autre avec un score similaire… Juste le constat que le canton peu significatif en ville et devenu stupide d’un point de vue géographique et historique à la campagne est une aberration démocratique qui permet à la droite dans sa diversité d’avoir 30 élus sur 30 sieges, il faudra passer au scrutin proportionnel y compris dans le cadre d’arrondissements si on veut garder une proximité entre les élus et les électeurs car on ne connaît pas ceux qu’on élit à la région.

  12. Candidats / Listes Voix % Exprimés
    M. Guy LIRZIN – Mme Caroline MAUPU – Binôme écologiste 3000 47.15
    M. Rémi MARTIAL – Mme Isabelle VINCENT  3363 52.85

    Maupu-Lirzin Vincent-Martial
    Voix Voix
    Bailleau-l’Évêque 86 171
    Chartres 1371 1399
    Lèves 495 807
    Mainvilliers 953 836
    Saint-Aubin- 95 150

  13. C’est bien joli tout ça de fêter une pseudo victoire arrachée de justesse mais il ne faut pas oublier les faits en cours et ce n’est pas Martial qui pourrait prétendre le contraire. Quant à JPG et ses troupes, OYÉ OYÉ braves gens, n’oubliez pas les investigations de la financière et L’ADDICEL qui vous traîne en justice.

  14. Ce n’est pas le sujet, mais étonné de ne pas voir la rédaction commenter les régionales, Je pense que l’on peut vivement féliciter JF BRIDET et E COCHARD pour leur brillante élection ou ré-election aux côtés de leur co-listiers de la liste Bonneau pour le 28.

  15. C’est bien navrant pour les 2 binômes écologistes d’être passé aussi prêt du but, mais dans ce type d’élections départementales, l’électeur accorde toujours une prime à celui qu’il connaît le mieux parce que maire d’une des communes du canton ou adjoint au maire de la ville-centre : c’est la raison pour laquelle je disais dans un commentaire précédent que c’était tout à fait jouable, mais qu’il ne fallait pas « vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».
    Ceci dit, le mouvement écologique est porteur, mais était aussi bien aidé par quelques sujets qui fâchent et qui avaient été bien identifiés par les candidats.
    Chartres 1 : le combat contre l’A154 a bien porté ses fruits vu les scores à Gasville-Oisème et à Saint-Prest.
    Chartres 3 : l’opposition à la fermeture du COMPA se traduit par le fait que l’addition des résultats de Chartres et de ceux de Mainvilliers place le binôme écolo devant le gagnant (et l’urbain devant la campagne).
    Chartres 2 : ici, pas d »écolo au 2° tour, mais l’affaire de la taxe additionnelle a bien infléchi les résultats que le binôme de la majorité municipale chartraine avait obtenu en 2015, si on en juge par les scores obtenus par le maire de Berchères-les-Pierres dans sa commune.

  16. Vous faites 14% des inscrits sur les deux cantons… ce n’est pas un score écrasant.

  17. Tout vient à point à qui sait attendre. Les casseroles sont là et bel et bien en batterie. Reste juste à deviner la date du grand déballage public qui à sentir les vents ne devrait guère plus tarder.
    Bientôt la chute. La faute à qui ? La faute à quoi ? On vous laisse deviner.

  18. A partir des résultats par commune, on s’aperçoit que le seul slogan contre l’A 154 n’a pas suffit : St Prest et Gasville-Oisème OK. Mais il y a aussi des déceptions :Briconville et les bureaux chartrains populaires. Le plafond de Vert existe ; on ne peut pas être critique avec le PS avant le 1er tour et recevoir ses voix ensuite. A ce propos, au niveau régional, il faudra pouvoir expliquer que Bonneau renie ses idées sur l’A 154 et le barreau ferroviaire Voves-Orléans mais que vous fusionnez avec lui au second tour en éliminant la PS chartraine la moins mal placée à savoir Barbara Tchouta. Au moins, en Eure et Loir, comprend-on facilement le fort taux d’abstention !!

  19. C’est une victoire…. Les chiffres sont là !!! Et peut-être que la victoire sera au rendez-vous, car l’équipe de bras cassés en place ne va pas faire long feu, avec toutes les casseroles qu’ils ont et qui vont apparaître aux yeux de tout le monde ! Je pense que vous devriez vous préparer à prendre la place qui normalement aurait dû être là votre depuis hier… ce n’est qu’une question de temps !!! Il y a des personnes qui vont tout faire pour que la vérité éclate au grand jour… reculer pour mieux sauter ???? Yessssss !!!

  20. Chartres 1 : les scores par commune.
    Berchères-St-Germain : Renda-Leray : 93/Dorange-Rouault : 83
    Briconville : 27/33
    Challet : 59/54
    Champhol : 460/501
    Chartres : 1228/1405
    Clévilliers : 59/121
    Coltainville : 85/140
    Fresnay-le-Gilmert : 17/35
    Gasville-Oisème : 267/131
    Jouy : 183/236
    Poisvilliers : 39/47
    Saint-Prest : 359/187.

    Hors commune de Chartres, Renda-Leray : 1648 voix, Dorange-Rouault : 1568.

  21. Bravo le Verts et patience car les côtes de la ROCHE Tarpéienne approchent à grands pas.
    La déchéance viendra par l’epluchage des comptes par la brigade judiciaire financière. Demain, la perquisition du Montescot et de l’antre du taulier orchestrée le 29 juin 2020 soufflera sa bougie. Un an c’est trop long pour dire qu’il n’y a rien mais ça permet de ratisser au large…

  22. Vous ne pouvez pas porter au crédit du seul mouvement Eure-et-Loir Ecologie les bons scores réalisés par les binômes écologistes chartrains au deuxième tour face aux candidats de JPG. C’est oublier les électeurs qui ont voté divers gauche ou LREM au 1er tour et se sont reportés pour une bonne partie au 2ème tour sur vos candidats.
    Si vous (et les autres) persistez dans votre stratégie de désunion face au potentat local lors des prochains scrutins, vous perdrez de nouveau (hélas).

  23. La victoire sonne de manière plus qu’amère pour l’équipe en place mais la partie est très loin d’être entérinée.
    Il y a des dossiers brûlants en cours avec la BJ financière, le recours auprès du Conseil d’état dont la décision a été mise en délibéré, et les très nombreuses plaintes nominatives prises en charge par L’ADDICEL.
    Le bateau n’a certes pas encore coulé mais comme pour le Titanic, la brèche est meurtrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*