Gorges : « Si je suis tout seul, je suis le plus heureux… »

17 décembre 2020, Jean-Pierre Gorges, président de Chartres Métropole, découvre son vrai visage… Entendez ses arguments pour convaincre les autres élus de voter en faveur de la hausse de taxe qu’il a décidé avec son fidèle Franck Masselus. Vers la fin de la séquence, Gorges s’interroge sur l’absence de vote de quelques-uns de ses affidés. En particulier, Michel Cibois, candidat remplaçant de Rémi Martial à l’élection départementale dans le canton de Chartres 3, s’est courageusement enfui avant le vote fatidique… Ainsi sont les gens qui veulent nous gouverner…

Bon visionnage.
N’hésitez pas à partager
Et dimanche, n’oubliez pas d’aller voter !

9 Commentaires

  1. il est magique ce parrain.
    et pas un/une assez couillu/e (expression préférée du parrain) pour demander un vote à bulletin secret (ou alors si c’est pas possible ça relève du Conseil d’État)

  2. La grand chance de JPG est que les élection se passe maintenant et pas en octobre-novembre quand les habitants propriétaires vont recevoir leur taxe foncière. C’est dingue le nombre de personne qui ne sont au courant ou conscient de l’effet de cette taxe. Merci d’arrêter de reprendre le langage technique de 7,5% car c’est une hausse de 15% de la taxe foncière

  3. Dorange, Fromont, Etienne Rouault (maire de Champhol), Martial et Vincent ont voté POUR la hausse de la fiscalité !!! Qu’ils mesurent aujourd »hui la colère de leurs administrés à qui ils avaient promis la baisse des impots !!!

  4. « Haut les mains !  » est exactement l’injonction qui sied à merveille à la circonstance à venir.
    On dirait même qu’il est déjà au courant 🤔 Et les autres ?…

  5. Qu’il se rassure, il n’y a plus loin du Capitol à la Roche Tarpéienne et très bientôt, celui qui s’autoproclamait « Terminator » en 2012 pourra rajouter le suffixe « terminé » pour le plus grand bonheur et soulagement de ses administrés.
    Bientôt la Une de l’écho ??? Oui, mais pas que, et pas sûr non plus que ça lui plaise, mais bon, en bon ramsès local, gageons qu’il partagera tout autant sa chute…

  6. Nous aussi on serait tellement mieux s’il était seul…et loin d’ici.
    Et qu’il n’oublie pas d’emporter sa dette qui va peser sur la vie de milliers de chartrains et d’euréliens, alors que lui coulera une retraite très confortable, « gagnée » avec l’action politique.
    Lui qui arrivait à Chartres en dénigrant tellement fort l’argent public, la politique, les fonctionnaires.
    Il a évolué, car sans doute n’a t-il jamais gagné autant d’argent et de pouvoir que depuis ces dernières 20 années.
    Allez, bon voyage, et surtout ne revenez jamais ici.
    Car ici c’est Chartres et le goudron et les plumes risqueraient de vous attendre.

  7. Concernant cette taxe additionnelle de 7,5 %, ce que les conseillers communautaires n’ont pas pu faire, le vote n’étant pas secret, les électeurs de base ont une belle occasion de commencer à le rattraper dans les urnes dimanche prochain.
    Aujourd’hui dans l’Echo, petit interview de JPG qui ressort sa « Bonneau-compatibilité » comme lui jettent à la figure, parait-il, beaucoup de Chartrains. Cette compatibilité s’est souvent manifestée, en particulier lors de visites sur le chantier du Pôle Gare, mais aussi par l’accueil de F Bonneau en entrée de conseil communautaire, de mémoire, en janvier dernier : La rédaction aurait-elle conservé l’enregistrement vidéo de cette réunion ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*