Delphine Batho en soutien aux écologistes euréliens

La députée Delphine Batho, présidente de Génération Écologie, ancienne ministre de l’Écologie (2012-2013), s’est arrêtée à Chartres ce mercredi 10 juin pour encourager les écologistes d’Eure-et-Loir engagés dans les deux campagnes pour les élections régionales et départementales.

De l’esplanade de la gare au Compa en passant par la passerelle grandiloquente enjambant les voies, elle a constaté les dégâts causés par les travaux gorgiens où la chaleur aggravée par la minéralisation de l’espace rend insupportable le stationnement pédestre.

Entendant les explications de Caroline Maupu et de Guy Lirzin, candidats de Chartres 3, sur le démantèlement programmé du musée du Compa, la députée des Deux-Sèvres s’est déclarée sidérée qu’on veuille détruire un si bel outil muséal et pédagogique. Elle a promis d’intervenir auprès des ministères de la Culture et de l’Agriculture.

Après l’avoir entretenue de notre opposition farouche au projet d’A154, mortifère et obsolète, elle a mis le cap sur Blois pour participer à un meeting de la liste écologiste régionale « Un nouveau souffle » en compagnie des candidats euréliens.

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*