À Chartres, on massacre les coteaux verdoyants

Les massacreurs poursuivent leur entreprise de destruction des coteaux chartrains.

Du côté de la rue des Perriers et de la sente des Galichets, où une liaison douce était initialement programmée, la municipalité de Chartres soutient désormais la construction d’un bloc de 29 logements…

Du côté du sentier du Clos vert, sur un terrain de presque 3 500 m², boisé, un permis de contruire pour 6 maisons et 41 logements répartis dans 2 immeubles a été accordé le 5 mai dernier.

Dans toutes les villes, ce type de site est évidemment protégé, car fragile géologiquement, écologiquement, ainsi qu’en matière de paysage. De nombreux outils existent et peuvent être mis en oeuvre pour protéger les coteaux. Mais à Chartres, on ne protège pas la fragilité, on la massacre, avec une densité maximale.

3 Commentaires

  1. En ce qui concerne la sente des Galichets, sur le coteau des Perriers, le projet n’est pas près de sortir… Bon nombre de jardins sont encore des propriétés privés! 🙂

  2. Le pire c’est de se dire que quand gorges et sa clique vont s’effondrer, SES immondes créations « futuristes » et tous les programmes de ces promoteurs sans vergogne ne s’effondreront pas avec eux et continuerons de marquer Chartres à jamais de ses années au pouvoir..

  3. En fait, les 29 maisons évoquées sont envisagées sur le même côteau, mais plus à l’Ouest, d’où la confusion. La réalisation de ces maisons serait tout autant dommageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*