14 Commentaires

  1. Je rajoute la note à la fin des ODD :
     » Le ministère a ouvert le site http://www.agenda-2030.fr afin de faire connaître l’agenda 2030 auprès des citoyens et des acteurs de la société.

    Ce site est la vitrine de la communauté d’acteurs qui agit en vue de l’atteinte des objectifs de développement durable. C’est un espace dynamique nourri par les contributions de cette communauté.

    Des projets exemplaires, des initiatives locales ou des événements de sensibilisation y sont régulièrement valorisés. Les démarches les plus inspirantes pourront aussi servir de modèles aux entreprises, aux élus ou aux associations qui voudraient s’emparer des objectifs de développement durable. »
    Bon ils évitent se dire qu’il faut allouer des moyens, mais bon ….

  2. « L’environnement c’est une notion qui ne peut pas être nationale ». Au delà des partis, comme le soulignait d’ailleurs Jean François Bridet lors de son intervention, l’enjeu de développement durable est si pressant que des vidéos gouvernementales ( donc pas spécialement révolutionnaires !!) circulent depuis maintenant plusieurs années : il s’agit des 17 ODD ( 17 objectifs de développement durable) à atteindre et donc dans chaque région le ministère de la transition écologique lui même ( bon ils oublient de dire qu’il y a de moins en moins de moyens alloués aux communes et régions ) incite vivement à développer ces initiative.Les vidéos sont courtes et évoquent ce qui se fait au niveau associatif, éducatif, etc, dans chaque région, même la nôtre ( Centre Val de Loir), . Il suffit de chercher  » les 17 ODD en région Val de Loir ». Ces vidéos ne sont pas éditées par des partis régionaux et ne sont pas là pour indiquer que ces partis font actuellement bien leur travail dans ce domaine. En effet, il faut, comme me le disait également un élu de Chartres Écologie, donner des moyens et des objectifs pour que tout celà se concrétise et se développe !
    L’enjeu est si pressant que même le Bulletin Officiel de l’éducation nationale a édité une annexe en juillet 2020 pour insister lourdement sur l’éducation au développement durable. Ce qui ne va pas du tout dans le sens de l’A 154 qui se régionalement, ou dans le sens du discours du maire.

  3. Sur Wikipedia :

    Controverses

    22 novembre 2018: à la sortie du conseil municipal, l’homme politique menace un journaliste de l’émission Quotidien10,11,12,13,14.
    29 janvier 2021: l’édile est condamné par le tribunal judicaire, pour « injures publiques » à l’encontre du conseiller municipal écologiste Quentin Guillemain15,16,17,18.
    17 mars 2021: lors du conseil municipal, le maire tient des propos à tendance climatosceptique, rapportés par l’opposition19,20.

  4. Je ne suis pas climatosceptique.
    Evidemment comme à son habitude il ne supporte pas d’être qualifié. Et pourtant ses positions , lui en déplaise, le classe dans le camp des climatosceptique, tout comme allègre et Trump . Il faudrait qu’il ait le courage de l’assumer. Visiblement, il ne connaît même pas la définition de climatosceptique.
    Qu’elle formation a-t-il pour affirmer que le dérèglement climatique n’a pas une cause humaine?
    A quelle étude se réfère-t-il pour assoir ses certitudes? Est-il compétent pour de telle affirmations tenues non pas au comptoir du café du commerce mais en séance d’un conseil municipal?
    Ses colistiers sont-ils tous de cet avis ou préfèrent-ils se taire pour ne pas pas froisser le maitre des lieux?
    Beaucoup de questions concernant un individu persuadé que ses convictions sont vérités. L’imaginaire et le réel s’entremêlent.

  5. Une bonne fois pour toute : un iceberg qui dériverait au large des cotes du Havre provoquerait une baisse de température dans cette ville ; ce serait un phénomène météorologique. Mais le fait de la présence de l’iceberg en Manche serait un phénomène climatique, isn’t it, Monsieur Le Maire.

  6. Déjà 660 vues sur youtube en moins de 24h. Il va enfin être connu… N’oublions pas d’aller voter écologistes aux prochaines Régionales en oubliant pas que le PSPC a fait un pacte avec ce politicien d’un autre temps (pour l’autoroute Dreux-Chartres payante entre autre).

  7. Bientôt Chartres sera aussi connue si ce n’est encore plus que Levallois-Perret…
    Du très grand déballage en perspective…

  8. Quelle arrogance, quelle suffisance pour ce triste personnage qui s’autoproclamait « Terminator ». Invectiver, menacer, réprimer c’est facile tant qu’on a la main mise mais maintenant que la justice se penche sur son cas, l’avenir s’assombrit d’un seul coup et depuis le temps que l’orage gronde, le tonnerre ne va pas tarder à faire des etincelles.
    JPG & Co, la chute,…. C’est maintenant.

  9. Bientôt la chute dans la disgrâce, et vu l’altitude atteinte pzr l’ego, ca va faire mal, très très mal.

  10. Il est grand, il est merveilleux, il est formidable :
    C bien lui !
    Je pensais qu’ Allègre, ex-ministre de l’éducation nationale, climatosceptique également, avait disparu des écrans radars.
    Non, il s’est réincarné dans son corps.
    Le mot « fonds de commerce » lui va bien: sa position politique n’est t-elle pas réduite à cela, lui qui depuis 20 trop longues années exploite le filon, lui qui dénigrait les fonctionnaires, l’argent lié à la politique, avec ce sens du « assez pourri ce monde là ».
    Et bien, il a bien prospéré sur cette manne publique, en multipliant, cumulant les mandats, les fonctions représentatives ( par exemple dans les S.E.M: C Déchets; C Habitat; C Eau; C « Bien payé »…)et ses craintes vont peut-être lui sauter aux yeux.
    Oui, l’argent public peut hypnotiser, faire de vous des esclaves du pouvoir.
    Mais finalement, pouvoir dépenser l’argent des autres, sans même à avoir apporter de preuves tangibles ( cf: l’affaire portée devant la justice grâce à l’action de citoyens engagés – Merci à elles/eux) doit lui être devenu agréable,voire indispensable.
    Sinon, pour conclure, toujours cette réplique culte des « tontons »: « … ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ».
    A bon entendeur, salut.
    Ah, vivement bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*