17 décembre 2020, le jeudi vert ?

Jeudi 17 décembre prochain se dérouleront deux événements importants :

À 10h30, sera examiné par le Tribunal administratif d’Orléans le recours de Quentin Guillemain contre l’élection de la liste Gorges le 15 mars 2020 pour 27 voix au-dessus de la majorité absolue.

À 13h30, le Tribunal correctionnel de Chartres jugera le maire de Chartres Jean-Pierre Gorges dans le cadre d’une citation directe pour « injures publiques », à l’origine de laquelle se trouve encore Quentin Guillemain.

22 Commentaires

  1. Merci à Cactus (gratuit) et à ses contributeurs (bénévoles) de faire le boulot que les journaleux (rémunérés) d’un pseudo-journal local d’information (payante) ne font pas. Une question pour l’heure sans réponse ? Ce beau site de l’ancienne « École Normale d’Institutrices de Chartres », qu’un si triste et sinistre sort attend, c’est (ou c’était) à qui ? L’État ? le Département ? la Ville ? C’est qui se goinfre (ou s’est goinfré) au passage ? Et pour combien ? C’est quoi la réponse ?

  2. C’est un fonds de pension danois (PFA) qui investit massivement dans des résidences sénior « haut de gamme » en France.
    https://www.capgeris.com/residence-service-899/vente-en-bloc-de-la-future-residence-avec-services-pour-seniors-montana-de-chartres-a43829.htm
    https://www.capgeris.com/residence-service-899/pfa-un-des-plus-grands-fonds-de-pension-danois-s-interesse-aux-residences-senior-en-france-a42658.htm

    Pendant ce temps-là, les EHPAD publics de Chartres « rament » pour lutter contre le Covid, malgré un manque de moyens humains et matériels récurent. Mais de cela, Gorges se « contrefout ». Ces vieux là ne votent plus. Ils ne consomment pas, puisque leur pension de retraite ne couvre même pas la totalité des frais d’hébergement.
    Sur ce sujet, l’Echo préfère diffuser ses articles lénifiants, occultant tous les problèmes rencontrés par les soignants et l’administration.

  3. Dans l’article de la servile feuille de chou locale sur la future résidence pour vieux friqués, ses fins limiers n’ont bizarrement pas pipé un seul mot sur la propriété du site ! Sûrement encore une opération glauque de promotion immobilière privée comme Chartres en cultive le jaloux secret, sur laquelle on les a priés de la fermer !

  4. Au mieux notre ville va encore stagner dans une politique old-school qui trouve ses ambitions et ses rêves dans les années 80, au pire Chartres ne se relèvera pas de ce marasme financier, social et culturel qui fait office de ligne directrice depuis 19 ans.
    Déjà que la ville perd des habitants et plus grave les plus jeunes, on peut se demander ce qu’il restera apres 25 ans de cette gestion ubuesque…

  5. Ce n’est pas gorges qui a gagné, c’est le SYSTÈME qui prime le sortant en place et favorise l’usage sans gêne de toutes sortes de méthodes et de manœuvres « borderline », sur deniers publics of course ! L’élection acquise au 1er tour dans ces conditions avec comme invitée surprise la Covid 19, cause d’une abstention record, qui plus est sur fond de petits arrangements locaux entre amis, n’a aucune légitimité démocratique, encore moins de signification politique. Mais ne comptons pas sur le juge administratif (de proximité !), acteur actif lui-même du maintien du système, pour modifier sa position de confort fondée sur le seul écart de voix quelle qu’en soient les circonstances ! L’entière teneur de la décision, reflet du débat, reste cependant à connaître …

  6. J’ai appris la triste nouvelle via le tor*** c*** local qui a fait preuve d’une extrème réactivité pour publier l’article.
    C’est parti pour 6 ans de galère, je pense que c’est son dernier mandat, les années à venir vont donc être les pires puisqu’il ne jouera pas sa réélection.

    Après moi le déluge…

  7. Sur le dépôt du recours de QG, la feuille de chou locale a été d’une pudeur de gazelle (l’avoir « annoncé » n’est pas l’avoir « confirmé » selon l’un de ses scribes, on appréciera la subtile nuance …), mais voilà que sans aucune nuance, la même feuille (18/12) fait du rapporteur public et de ses conclusions, le juge et le jugement ! C’est aller vite en besogne de désinformation ! A suivre …

  8. Pour la servile feuille de chou locale, les jeux sont faits, le rapporteur public, c’est le juge ! Ben voyons, ce journal est vraiment une honte !

  9. Peut on être au minima assuré que la décision concernant le recours tombera bien le 17 au matin ?
    Le premier tour datant du 15 mars ce serait plus que « normal »…
    L’attente a été déjà bien assez longue.

  10. « A la clé des indemnités complémentaires confortables …. », en fait et en clair, des « remerciements » au frais du contribuable !

  11. Il est utile de lire les annonces légales du journal local de ce lundi 30 novembre et le remplacement de président de Chartres métropole énergies…….
    A la clé des indemnitées complémentaires confortables ….

  12. @Christian Gigon : Si un avocat extérieur au petit et bas monde politique chartrain, « a constaté seulement », c’est que le constat à faire est simple, clair et surtout accablant ! Vivement qu’on aère la place ! Ce sera fait le 17 décembre 2020 ? Un vrai, beau et gros cadeau de Noël pour Chartres ?

  13. Un vent de justice semble vouloir enfin se lever sur Chartres et Dieu sait que ce n’est pas trop tôt car il y a bien plus qu’un nettoyage en profondeur à orchestrer aux niveaux de tristes sirs qui font leurs lois et dont il serait des plus qu’opportun de nous en debarasser le plancher.

  14. Pour revenir au propos de l’avocat de Strasbourg sur le journal local de ce samedi , il est utile de préciser qu’il était le conseil de Mme SAIFI ( ex directrice adjointe et directrice ensuite de l’association ——-> nommée par Monsieur BESNARD ) qui avait contribué en 2015 à la demande du maire de Morancez a rédigé à charge contre le signature d’un présent billet .

    En 2020 , elle indique devant le tribunal avoir été manipulée par le maire de Morancez .

    L’avocat strasbourgeois comme il l’a décliné à l’audience n’a rien à faire de l’environnement politique chartrain , il a constaté seulement .

  15. Dans l’Agglo chartraine, l’air y devient irrespirable, le fait divers politique nauséabond prend de plus en plus d’espace médiatique ! Perquisition de la taule du monarque, enquête ouverte sur le maire de Lèves, procès de l’ex-maire de Champhol où l’on a carrément parlé d’un « complot » et d’un « mentor » !

    « (…). L’avocat semble approuver la thèse du complot, évoquée par Christian Gigon, à demi-mot, au cours de l’enquête. « Tout a été fait pour l’éliminer avant les dernières élections municipales », affirme-t-il.

    Au cours de sa plaidoirie, pour appuyer sa thèse, il est revenu sur les relations conflictuelles, selon lui, entre l’ancien maire de Champhol et le président de Chartres Métropole, Jean-Pierre Gorges. Il l’a qualifié de « mentor » de l’actuel président de l’association, (…) »

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/proces-christian-gigon-la-defense-evoque-un-complot-politique_13885042/

  16. Après le maire de Lèves trainé en justice ( dossier delocalisé sur Dreux par le procureur pour je cite « garantir l’impartialité » dont je vous laisse juger par vous même de l’immense gravité des sous entendus), l’ex maire de Champhol maintenant trainé en justice. A ça, vous ajoutez que le maire de Chartres est lui aussi trainé en justice au niveau administratif et en correctionnelle. Et vous terminez par observer le déplacement à Chartres de 3 « gros » ministres ( justice, finances et 1er ministre) en moins de 15 jours. C’est un peu trop de feux de projecteurs non ????
    Bientôt un vent de panique dans le panier de crabes chartrains et compagnie …Donc, je vous laisse juger…

  17. 3 ministres en moins de 2 semaines, justice, économie et finance et…
    1er ministre. Une procédure au TGI administtatif, une autre en correctionnelle.. Ca fait quand même beaucoup pour une ville dont le chef de file est tout sauf apprécié par le pouvoir en place…

  18. « Quelle lenteur ce système judiciaire ! » Oui, mais pas pour tous ! L’iniquité de traitement des justiciables en France est de notoriété planétaire !

  19. J’espère qu’il ne va pas encore s’en sortir celui là ! La dictature a assez duré !!!! Quelle lenteur ce système judiciaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*