Conférences sur Jean Moulin, par Gérard Leray

Tout commence par une controverse. En juin 1999, à l’occasion d’un colloque à Chartres célébrant le centenaire de la naissance de Jean Moulin (1899-1943), Yves Bernard, historien eurélien, révèle que le préfet Moulin a, le 9 novembre 1940, c’est-à-dire une semaine avant son départ définitif d’Eure-et-Loir, adressé une liste de juifs aux autorités allemandes d’occupation en réponse à une injonction de recensement de leur part. Le propos de l’historien provoque des réactions scandalisées et l’homme est vilipendé. Yves Bernard dit pourtant la vérité.

Mon ouvrage intitulé Les derniers jours de Jean Moulin à Chartres (éditions EM) est la somme des investigations menées pendant trois ans pour rendre compte de la réalité des faits. En même temps, le livre raconte l’action admirable menée par Moulin de la débâcle du printemps 1940 jusqu’à la mi-novembre 1940. Durant 129 jours, le préfet d’Eure-et-Loir administre le département au milieu des difficultés innombrables et sous la double tutelle de Vichy et des Allemands.

Enfin, mon travail rappelle que l’anachronisme en histoire est le pire des cancers : en 1940, personne ne savait le sort que les nazis réserveraient aux juifs à partir de 1942…

Gérard Leray

  • Conférence à la librairie L’Esperluète à Chartres le mercredi 4 novembre, à 18 heures. ANNULÉE.
  • Conférence à la bibliothèque de Nogent-le-Phaye le samedi 14 novembre, à 14 heures. ANNULÉE.
  • Conférence à l’Hôtel de ville de Nogent-le-Rotrou le samedi 21 novembre après-midi, lors du salon du Livre. ANNULÉE.

3 Commentaires

  1. Mon ex-collègue de Jehan de Beauce anime souvent des conférences. Gérard a beaucoup écrit sur la résistance et la collaboration. Cet opus sur Jean Moulin est certainement intéressant. Heureusement qu’il y avait, sous l’occupation, des hommes et des femmes capables de relever la tête et d’agir contre l’oppression.

  2. Toutes ces annulations, c’est désolant, frustrant, nos vies sociales et culturelles mises en veilleuse, pour nous « protéger » ? Vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*