« Dialoguons, débattons et restons courtois »

À l’ouverture de la séance du conseil municipal de Chartres du 15 octobre 2020, Olivier Maupu, au nom des élus de Chartres Écologie, s’est ainsi exprimé :

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le mois dernier, dans ce même hémicycle, le conseil municipal de Chartres a été le théâtre d’invectives tenues par le Maire envers des membres de l’équipe citoyenne de « Chartres Écologie, solidaires, responsables, créatifs », qui ont provoqué le départ de tous ses élus. Dans la foulée, les élus du groupe « Chartres à gauche » ont également quitté la séance, dénonçant la teneur des propos. Enfin, les élus du groupe « En marche, avec vous, osons Chartres autrement » ont cessé de prendre part aux votes, ont fait part du caractère inacceptable des propos et ont observé la nécessité de plus de bienveillance entre élus. Toutes les forces d’opposition sont unanimes quant au caractère profondément anormal des insultes proférées par le Maire dans cette arène.

Par la suite, dès le lendemain, un article de presse a de nouveau confirmé par écrit les propos tenus par le Maire, ainsi que les insultes infondées envers des membres du groupe citoyen Chartres Écologie.

Puis, ce fut la tribune du magazine municipal Votre Ville, cette fois signée par l’ensemble des élus de la majorité, qui s’en prend spécifiquement à une personne du groupe Chartres Écologie. Nous sommes sincèrement gênés pour certains d’entre vous. Sans parler de l’absence de publication de la tribune du groupe Chartres Écologie, évidemment transmise dans les temps impartis !

Mes chers collègues de la majorité, discriminer notre équipe citoyenne, c’est insulter près du quart des Chartrains qui nous ont fait confiance ! Notre travail d’élus d’opposition est légitime, construit, réfléchi, et s’inscrit systématiquement sur des explications de fond.

Les réponses apportées à nos interventions sont, quant à elles, quelquefois anormales. Elles consistent à vous dérober des questions de fond, auxquelles les Chartrains attendent des réponses, pour mieux vous libérer d’injures personnelles abjectes.

Ce soir, nous sommes heureux de revenir dans cette assemblée, où chacun doit pouvoir s’exprimer librement, où le dialogue doit s’instaurer entre une majorité qui représente 50% des Chartrains et une opposition qui représente autant. La place de chacun est aussi légitime pour les uns que pour les autres. Nous restons déterminés à mener notre action d’élus d’opposition dans la dynamique et la jeunesse qui nous animent. Nous sommes et resterons une équipe d’élus responsables, qui repose sur une association citoyenne, et nous aurons toujours l’intelligence de ne pas rentrer dans ces provocations stériles qui desservent le débat de fond.

Monsieur le Maire, mes chers collègues, cette enceinte est un lieu de débat, alors dialoguons, débattons, et restons courtois.

Je vous remercie. »

Olivier Maupu

4 Commentaires

  1. Olivier Maupu a été repris par le maire sur l’utilisation du terme « arène » ; définition du Larousse :
    arène = Espace circulaire sablé, au centre des amphithéâtres romains, où se livraient les combats de gladiateurs.
    Finalement, ça ressemble un peu à çà, les réunions du Conseil municipal à Chartres …

  2. Un propos plein d’à propos et de nuances en guise de rappel à l’ordre.
    Derrière ces génaralités, peut-on savoir le cadre dans lesquellles elles ont été ennocées (ouverturede de séance a priori) et mieux, ce qui en suivit !

  3. Il est parfois nécessaire de rappeler que la démocratie est indissociable du respect d’autrui. Dommage que ce soit nécessaire. Bravo pour cette intervention claire, mesurée et constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*