7 Commentaires

  1. Affirmer « Ceci aurait été un geste démocratique grand seigneur », c’est avoir un grand humour dont est totalement dépourvu le « grand seigneur » inspirateur du règlement qu’il a dû mitonner à ses petits oignons, pour pouvoir se permettre, arbitrairement et à sa seule discrétion, de censurer à la première occasion, l’expression de son opposition municipale, pourtant autrement plus intéressante et instructive que les insipides et affligeantes tribunes d’auto-promotion de la majorité !

  2. Je suis surpris que dans un souci de pluralisme la rédaction de « Votre Ville » n’ait pas prévenu chartres-écologie de ce problème de format afin qu’ils puissent rectifier le tir et proposer la rubrique sous un autre format. Ceci aurait été un geste démocratique grand seigneur.

  3. Officiellement la forme, qui ne respecterait pas ledit réglement intérieur lequel exige la production unique d’un texte.

  4. Que les lecteurs de Votre Ville du mois d’octobre ne se laissent pas abuser : à la place du texte de la tribune Chartres écologie, figure un grand vide et une simple phrase : « A l’heure où nous imprimons ce numéro de Votre Ville, la tribune de Chartres écologie ne nous était pas parvenue. »
    C’est inexact.
    En effet, les élus de Chartres écologie ont fait parvenir en heure et en temps leur tribune mensuelle, dans la nuit du 18 au 19 septembre, dans le respect du réglement intérieur qui indique que la tribune de l’opposition doit être envoyée avant le 20 de chaque mois.
    Ce qui a déclenché la non-publication de la tribune est sa forme : très exactement le texte ci-dessus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*