Les enclavés du plan (expérimental) de circulation rechévrien

Un habitant du quartier de Rechèvres a adressé à la municipalité de Chartres sa critique du projet expérimental de réforme de la circulation dans sa zone de vie, également ses propositions d’amélioration.

Objet : enclavement des habitants des deux côtés de la rue de Rechèvres du carrefour Fossé gaulois/La Paix jusqu’au pont SNCF, et d’une partie des rues Parmentier/Fresnay.

Bonsoir M. Guillaume Bonnet (adjoint au maire en charge de l’amélioration du cadre de vie), Mme Karine Dorange (adjointe au maire en charge de l’urbanisme et des travaux), Mme Maria Jebli-Chedeville (adjointe en charge d’Eco-ville).

Nous étions quelques résidents pour la troisième réunion sur le nouveau plan de circulation qui s’est tenue le mardi 15 septembre à 20 heures. Nous regrettons tous de ne pas avoir été informés à temps de cette réunion par tracts dans nos boîtes aux lettres, au prétexte que nous étions rattachés au secteur Saint-Jean !

Nous sommes une majorité de résidents (Petit Rachigny, le Carmel) à ne pouvoir sortir que par la rue de Rechèvres.

Le projet d’expérimentation (fin octobre à la fin du 1er trimestre 21) présenté, condamne  les habitants de la zone Primevères-Fresnay-Rechèvres à allonger leur boucle (de sortie ou d’entrée) sans même pouvoir utiliser la nouvelle rue E. Lefèvre du bout de la Roseraie. Trois sens uniques vont désormais forcer les habitants de Rechèvres à prendre la voie unique rue Rechèvres/avenue d’Alsace-Lorraine et à passer par la place Drouaise. En effet, il ne sera plus possible après être passé sous le pont ferroviaire de :

  1. Tourner- à-gauche au croisement rues Parmentier/Fresnay,
  2. Tourner à-gauche au croisement avec la rue du Dr Baudin après le pont,
  3. Tourner à-droite après le pont vers la rue du Pélican vers rue du Fbg Saint-Jean.

De plus, aux feux tricolores du boulevard Charles-Péguy, il nous faudra faire une plus longue boucle à gauche ou à droite pour la rue du faubourg Saint-Jean encore en travaux jusque fin décembre 2020 !!

À ces travaux, s’ajoutent également ceux de la rue des Petite-Filles-Dieu, toujours non terminés ! Avec ces deux axes fermés à la circulation, l’expérimentation risque d’être erronée.

D’autre part, pour rentrer sur le quartier, on nous supprime la montée de la rue de l’Arbre de la Liberté puisqu’elle ne sera en double sens que dans sa partie basse, et nous n’aurons plus qu’à rallonger jusqu’au croisement rue du Bourgneuf/nouvelle rue E. Lefevre notre retour !

Voilà les différents points sur lesquels nous voulions attirer votre attention, en espérant n’avoir pas trop fait d’erreurs (rapprochements avec l’article de presse de l’Écho). D’avance, nous vous prions de bien vouloir reconsidérer très vite ce projet en nous offrant une échappatoire quelqu’elle soit (osons : remettre en sens montant la rue Huysmans pour rejoindre E. Lefèvre via l’avenue de la République ?), par exemple :

1. Garder la rue du Docteur-Baudin dans le même sens de circulation qu’aujourd’hui, ou
2. Maintenir la rue du Pélican en double sens, ou
3. Tout autre solution permettant de boucler les trajets pour sortir du quartier Rechèvres sans passer par la place Drouaise ni aller jusqu’à Lèves pour y rentrer.

Nous vous remercions de vos réponses par avance.
Avec nos cordiales salutations.

Yves NAUDIN

5 Commentaires

  1. Réponse à Frédéric: pour rentrer chez eux, les habitants de Champhol pourront passer par Lèves et remonter par la rue de Longsault (kms, temps et pollution supplémentaires). Ils y croiseront les Lévois qui souhaitent aller en ville ou sur la partie Est de l’agglo. Cela promet de beaux bouchons et des insultes entre automobilistes qui se refusent la priorité pour passer sur le pont de l’Eure ou sous le pont SNCF

  2. Bonjour,
    les habitants de Champhol vont se voir l’interdiction de rentrer chez eux, toutes les rues passent en sens interdit en direction de Champhol. Il va falloir que tous les Champholois passent par la place Drouaise et par la rue de petites Filles Dieu pour rentrer à Champhol ? Nous sommes plus de 4000 habitants, la circulation routière va être effectivement très apaisée !. Je ne parle pas des habitants de Lèves qui ne peuvent plus prendre la rue du Bourgneuf, et qui sont obligés de passer par la Rue de Fresnay, donc tous les habitants de Lèves devront passer par la Rue de Fresnay/Parmenter/Rue de Rechèvres pour se rendre à Chartres, je pense que les commerçants de la ville de Chartres vont se voir désertés, ce n’est pas la peine que Mr Gorges les soutiennent en cette période de crise. Les riverains n’iront plus faire leurs courses à Chartres, tout simplement. Chartres va devenir une ville morte. Merci à Mr Bonnet Guillaume pour ce super plan !

  3. Habitante de la Rue des Primevères bloquée au stop dans le bas de la rue Parmentier par la file de voitures venant de la Rue de Rechèvres ????? Circulation plus difficile qu’avant

  4. Cette municipalité, est sourde à toutes idées, n’émanant pas du cerveau de son mentor!
    J’ai interrogé M. Bonnet, concernant l’aménagement du carrefour « Filibien, Couronne, Péguy, St Jean », j’attends toujours une réponse! Ecoute, et communication sont des termes bannis du vocabulaire « Gorgien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*