Mauvais Karma végétal à la mairie ?

Si, d’aventure, vos pas devaient vous mener rue Saint-Michel à Chartres, vous y verriez le spectacle étonnant d’une plante adventice de belle taille s’insinuant dans la « double-peau »* du bâtiment destiné à devenir l’écrin du pouvoir du natif de Gonesse (si Dieu lui prête vie, selon la formule consacrée)…

Se pourrait-il qu’avant même que la nouvelle mairie ne soit entrée en activité, la nature cherche à reprendre ses droits ?

Faut-il alors s’attendre à y voir prochainement les rats de la Butte des Charbonniers dans ses couloirs encore déserts ou les ragondins de l’Eure dans ses sous-sols inondés (les pigeons dans la façade, c’est déjà fait) ?

À moins que cette plante, victime de la propagande municipale, ne cherche à atteindre la Terre Promise de ses semblables : le toit végétalisé de la mairie et sa vue sur la Cathédrale !

* Les Anglophones parmi nous qui connaissent l’expression « get under someone’s skin » apprécieront.

2 Commentaires

  1. La décision concernant le recours contre l’election du 15 mars dernier ne devrait plus tarder.
    Les fuits de la perquisition ont ils été tellement abondants qu’ils ont justifiés un report de 15 jours ?…
    Tant va la cruche à l’eau, qu’un jour, elle se casse…
    L’adage va t il une fois de plus se vérifier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*