Le Compa, c’est mort, à moins que…

Il aurait dû fêter ses trente ans en 2020. Le Conservatoire de l’agriculture (Compa), propriété du conseil départemental d’Eure-et-Loir, est fermé jusqu’à nouvel ordre, officiellement jusqu’au 31 décembre 2020. Pas de déconfinement pour ce haut lieu de la culture agricole beauceronne, référence nationale et au-delà.

Ses personnels – très inquiets – ont été mis à la disposition du …château de Maintenon et du directeur des sites remarquables du CD28, Éric Moine, par ailleurs ancien rédacteur en chef de l’Écho républicain.

Personne n’est dupe. Il y a fort à parier que le Compa ne rouvrira pas. Le président Térouinard, inspiré par Jean-Pierre Gorges, rechigne à financer son fonctionnement et souhaite le délocaliser dans un coin perdu de la Beauce.

Ainsi, le Compa sera l’un des enjeux de la campagne pour les élections départementales de l’an prochain. En tout cas, feu Martial Taugourdeau, président du conseil général d’Eure-et-Loir de 1986 à 2001, doit se dire que ses héritiers politiques ne lui arrivent pas à la cheville.

7 Commentaires

  1. Il faudrait aussi connaître combien coûte le Château de Maintenon au contribuable eurélien, en investissements, en fonctionnement et en réparations des dégradations subies résultant d’un usage (commercial) intensif pour lequel il n’a pas été conçu.

  2. Le président du Conseil départemental a peut-être simplement découvert combien coûte le Compa au contribuable ? Cactus peut-il le savoir ?

  3. Le domaine de Maintenon est la propriété privée de la fondation Mansart, ex-fondation du Château de Maintenon créée par ses propriétaires (famille Geneviève de Noailles) en 1982 et reconnue d’utilité publique (RUP) en 2005 par décret du 1er ministre de l’époque (Monsieur Dominique de Villepin), lorsque le Conseil (ex)général d’Eure et Loir (présidé par Monsieur Albéric de Montgolfier) a lui fourni les moyens financiers de son existence, une RUP doit obligatoirement en justifier (signature d’un 1er bail « emphytéotique » de 25 ans, porté à 99 ans en 2015). What else ? http://www.fondationmansart.fr/

  4. L’avenir du COMPA est compromis depuis déjà quelques années (…)
    Il mourra demain sous prétexte tout trouvé de crise covid-19 et en raison de l’indifférence que son sort suscite depuis bien avant cette crise sanitaire.
    Si volonté que le COMPA vive, se bouger prestement soit avant trop tard.

  5. Le Château de Maintenon est la propriété d’une fondation privée aménagée et entretenue sans compter sur argent public aux frais des contribuables euréliens, un « cadeau » du sénateur ADM, tandis qu’il laissait à l’abandon des propriétés du Département, tout aussi prestigieuses, tel le beau domaine de la Ferté-Vidame et son petit Château en bien triste état aujourd’hui ! Doit-on y voir quelque signe d’une vengeance posthume de Françoise d’Aubigné, alias Madame de Maintenon, envers son féroce contempteur Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon ? Quant au prestigieux Château de Maintenon, l’un des fleurons du département, il est (dit-on) dans le viseur de JPG qui rêve d’y mettre la main dessus, avec Térouinard et Moine aux commandes, c’est quasi fait ! Vivement un grand et salvateur nettoyage au printemps 2021 ! Et pendant ce temps là, le palais épiscopal et ses jardins de bien piteux état, aujourd’hui et depuis le printemps 2017, propriétés de la Ville de Chartres continuent, eux, d’attendre … Et le retour de la même adjointe aux manettes de la « culture et du patrimoine », n’est pas à cet égard, de la meilleure augure ! Et dire que l’Eure & Loir compte parmi ses habitants le tonitruant Monsieur Patrimoine de notre beau pays de France !

  6. Oui, merci Cactus, Un très grand merci ! Oui, sauvons le Compa ! Oui, Euréliens et Euréliennes, œuvrons collectivement en 2021 pour en éliminer le fossoyeur ! Ce sera même faire une œuvre de charité pour lui à qui « (ses) enfants lui ont fait comprendre qu’ils n’avaient plus que lui et qu’ils aimeraient bien que je reste auprès d’eux. »

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/claude-terouinard-president-du-conseil-departemental-d-eure-et-loir-ne-sera-pas-candidat-aux-elections-senatoriales_13815273/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*