CD28 : la valse des DGS

Claude Térouinard, président du conseil départemental d’Eure-et-Loir, vient de signifier à Franck Lohro qu’il n’est plus le directeur général des services de l’institution. À la date du 25 juin 2020. Arrivé au début de l’hiver en remplacement du très controversé Jean-Charles Manrique, Lohro n’aura donc pas « tenu » plus de six mois. Quelle est la raison de cette éviction ? Cactus l’ignore présentement, mais a décidé de mobiliser ses limiers. Il reviendra naturellement sur cette nouvelle affaire qui augmente le discrédit du CD28.

Pour l’heure, Stéphanie Delapierre, directrice générale adjointe, hérite de l’intérim. À l’origine, la dame avait été recrutée comme directrice des ressources humaines par le sieur Manrique.

2 Commentaires

  1. C est plus l échec de terouinard et de cette majorité  » monstrueuse  » que celui de F. Lorho à qui on aura même pas laissé le temps de mal faire. C est le niveau zéro de la politique.

  2. On imagine sans peine le groupe gorgien déjà à la manœuvre au CD 28 pour préparer, à la faveur des prochaines sénatoriales, l’exfiltration de son président, dont l’Echo nous apprend en « off » de sa dernière « lettre de campagne » (24/06), que « (…), Claude Térouinard manifesterait des envies de siéger au sein de la Chambre haute » !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*