Le voeu d’une circulation à 30 km/heure à Chartres

Cactus reproduit le voeu porté par les élus de Chartres écologie lors du conseil municipal du 15 juin 2020. Or, le maire n’a pas voulu que le conseil l’examine, a décidé de le renvoyer sine die en commission. Le dépôt même d’un vœu en début de séance a été contesté par lui.

« Monsieur le Maire, chers collègues,
Il s’agit ce soir de porter ensemble un objectif que nous partageons tous : le passage en zone 30 km/h de l’ensemble des voies de circulation dans la Ville de Chartres.
——
Considérant que la sécurité routière, des piétons et des vélos ne peut pas attendre davantage*,

Considérant que les nuisances routières (bruits, pollution de l’air) seront considérablement diminuées,

Considérant que l’expérience mise en place de « zone de rencontre » à 20 km/h en basse-ville et de 30 km/h sur la partie des boulevards remaniés bénéficie d’un retour positif,

Considérant que toutes les communes moyennes comme Chartres (Angers, Fontainebleau, Lorient, Sceaux, Clamart…) qui ont mis en place de telles mesures systématiques depuis des années, en tirent un bilan positif sur tous les plans,

Considérant que des communes de l’agglomération, à l’image du village de Saint-Prest, ont été précurseuses dans la mise en place de zones 30 km/h dans tous les espaces urbains,

Considérant cette zone 30 km/h peut devenir la norme dans l’ensemble des communes agglomérées de Chartres qui fera alors figure d’exemple urbain local,

Considérant que cette mesure sera favorable à un meilleur partage de la voirie vers davantage de modes de circulations doux et non polluants et permettra aux espaces publics d’être plus calmes, agréables, propices aux rencontres,

Considérant la plupart des études montrent que le passage en zone 30 km/h s’accompagne d’un temps de parcours moyen quasiment identique, fluidifie les circulations et évite les effets accordéon en cas de congestion,

Considérant qu’en permettant la fluidification et la réduction du trafic, la diminution de la vitesse a 30kmh permet une meilleure santé de tous les Chartraines et Chartrains,

Considérant que le coût de la mise en œuvre de mesure est minime pour la collectivité,

Considérant que les réunions publiques menées durant plusieurs années ont montré une forte préoccupation de tous les Chartrains quant à la sécurité routière liée à la vitesse excessive des circulations, et que des mesures n’ont été prises en compte qu’au cas par cas, sans regard global sur cette question primordiale,

Considérant que la période subie de confinement nous a malgré tout prouvé qu’une ville à la circulation maîtrisée est beaucoup plus calme, conviviale et respirable,

Considérant que rien n’empêche la mise en œuvre immédiate à l’été 2020 d’une « ville 30 km/h »,

Le Conseil Municipal de Chartres, réuni le 15 juin 2020, fait le vœu d’une ville où l’ensemble des espaces urbains passeraient, dès septembre, à une circulation limitée à 30 km/h afin que la sécurité soit assurée, que les conditions de développement des modes doux soient propices et que le cadre de vie de tous les Chartrains soit considérablement et durablement amélioré. »

*Distance d’arrêt par temps sec à 30 km/h : 10 m ; distance d’arrêt à 50 km/h : 26 m – Source : sécurité routière et prévention routière.asso.fr
Distance d’arrêt = distance parcourue pendant le temps de réaction + distance de freinage
En cas d’accident avec une voiture, % de chance de survie d’un piéton à 30 km/h : 95 %, contre 53 % à 50 km/h

1 Commentaire

  1. Donc, on est d’accord, plus de motos et autres 2 roues bruyant dans l’hyper-centre ? Plus de skates qui claquent sous les fenètres ? Plus de trotinettes lancées à fond ? Une vrai place pour les vélos qui sortent en direction de Luisant et Lucé ? Le piéton roi je n’y crois pas plus. La seule avancée véritable serait de mettre en avant le respect et le bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*