Un recours contre l’élection municipale du 15 mars à Chartres

Quentin Guillemain, second sur la liste Chartres écologie, a déposé cette nuit une « protestation » tendant à l’annulation des résultats de l’élection acquise au premier tour du scrutin municipal du 15 mars 2020. Destinataire : le tribunal administratif d’Orléans, juge de l’élection, lequel aura deux mois pour rendre sa décision.

Le militant écologiste a doublé sa démarche d’une plainte en diffamation contre un particulier auteur d’accusations gravissimes sur un réseau social quelques jours avant le scrutin. Destinataire : le procureur de la République de Chartres.

4 Commentaires

  1. Voilà une nouvelle qui redonne quelques espoirs pour les années prochaines à vivre dans cette ville et son agglomération. Espérons vivement que les faits relevés, avec des preuves tangibles, par les membres de Chartres Ecologie seront recevables et qu’une nouvelle élection pourra être envisagée. Merci à vous, courageux militants d’un avenir plus serein, constructif, humain et vivable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*