6 Commentaires

  1. Quand on confond, « défense des commerces de centre ville », avec « comité des fêtes » !!!…
    En interrogeant, d’autres commerçants, faisant partie de l’association « En Toute Franchise », peut être aurions nous, un discourt moins lénifiant.

  2. Madame Pichot est une groupie du maire sortant qui a fait voté une grasse subvention 2020 pour l’association des commerçants « Vitrines de Chartres » dont elle est la présidente ! Une subvention versée par anticipation avant même le vote du budget (et bien sûr, avant le renouvellement municipal …)!!! Le point de vue plus objectif d’un commerçant non membre aurait été intéressant à connaître, « charte de bonnes pratiques oblige » !!! Et, les « Vitrines de Chartres » c’est aussi un sponsor de la revue de fi-fille à son papa !!!

  3. « À Chartres le commerce de centre-ville oscille entre morosité et optimisme ».
    Dixit un article paru dans l’ineffable Echo du 07/03 dans lequel Mme Pichot, la présidente des Vitrines de Chartres, y délivre ce beau message d’espoir: « La ville est réellement loin d’être sinistrée. »
    Merci encore au quotidien local pour ce bel exercice d’ information creuse et lénifiante dont il a le secret.
    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/a-chartres-le-commerce-de-centre-ville-oscille-entre-morosite-et-optimisme_13760522/

  4. Entre les alléchants visuels des promoteurs placardés sur les programmes et la réalité de demain, bonjour le gouffre ! Entre temps, bien sûr, ç’a aura bien « ruisselé » !

  5. Et toutes les nouvelles cellules commerciales que génère la flambée délirante de l’immobilier neuf de centre ville, quasi-toutes vides pour celles existantes aujourd’hui (place Drouaise), qu’en sera-t-il demain pour toutes celles à venir (rue Noël Ballay, place Sainte Foy, rue Mathurin Régnier) !!!

Les commentaires sont fermés.