Pour les naïfs et les cupides…

Luxueux, riche, démago, extrêmement bien illustré, vous avez tous reçu le programme gorgien de 80 pages qui est très séduisant sur la forme. 6 pages sur notre « Éco-Ville », avec de belles photos… Il s’appuie sur l’histoire et mélange le bilan et le projet de ville et d’agglo. Il multiplie l’autosatisfaction « Ville exemplaire », « projet exemplaire », « exemples de réussite », « modèle à l’échelle de la France »… Bref, on se la joue modeste.

Sur le fond, je vous livre une petite analyse pour ceux qui n’ont pas la patience de lire autant de promesses, avec quelques alertes à faire savoir au plus vite, au plus grand nombre, dont une petite ligne discrète : « rallonger la piste de l’aérodrome et l’équiper pour les vols de nuit » ! Bouchez-vous les oreilles… C’est ça une « éco-ville » selon Gorges ! Tout cela pour quelques privilégiés. Quelle honte !

– Une constante pour toutes les pénétrantes : la promesse de trottoirs larges pour que piétons et cyclistes cohabitent harmonieusement + bus à haut niveau de service. Qu’a-t-il fait en 19 ans ? RIEN !

– Zone 30 généralisée, les feux tricolores disparaîtront pour laisser la priorité à droite. Et le piéton là-dedans, il traverse comment sans feux sur certains axes à 10 000 véhicules/jour ?

– Relier la promenade du plan vert aux quartiers riverains. Qu’a-t-il fait en 19 ans ? RIEN !

– Le logement social selon Gorges = une injustice sociale. Ça explique sans doute pourquoi il en détruit autant…

– Reconquérir 1500 logements dans l’hyper centre.  Qu’a-t-il fait en 19 ans ? RIEN !

– Un système de location de vélos à assistance électrique (compétence agglo), ça existait déjà, mais très limité, liste d’attente interminable.

– Nouvelle maison médicale et nouvelle crèche au pôle gare. Qu’a-t-il fait en 19 ans ? RIEN !

– Fermeture de l’Hôtel-Dieu, fermeture de Gaujard –> transfert dans un nouvel EHPAD de 160 lits à Rechèvres en 2024 (Toujours la même logique de rassemblement de méga établissements). Une maison des association à la place de l’Hôtel-Dieu. L’auberge de jeunesse s’installe dans Gaujard. Et on peut imaginer la belle promotion immobilière à la place de l’actuelle Auberge de Jeunesse (mais ça on ne le dit pas) ! J’imagine bien une belle promotion immobilière sur une partie de l’Hôtel-Dieu aussi, mais ça on ne le dit pas.

– Grand programme de restauration de l’église Saint-Pierre + place Saint-Pierre. Réouverture de la promenade des Convalescents. Qu’a-t-il fait en 19 ans ? RIEN !

– Création d’une maison du vitrail à la place de l’ancienne école Gérard-Philipe. Doit on imaginer le sort du centre international du vitrail ?  Fermeture pour laisser place à une belle promotion immobilière à 4 000 € le m²  ?

– On est ravi d’apprendre que « le complexe culturel et sportif commence à sortir de terre ». J’y suis encore passé ce matin et n’ai rien vu, je ne dois pas bien regarder…

– Un plongeoir extérieur à l’Odyssée. JO 2024 oblige… Et pendant ce temps, que devient la fosse de plongée ?

– Lancement cette année de la construction du nouveau parc des expos. Les finances sont au top, on y croit, vas-y, Jean Pierre, fonce dans le mur !

Agrandissement du jardin d’entreprise. Encore de l’étalement urbain alors que des friches existent…

– L’école Vlaminck à Bel-Air rassemblera crèche école maternelle et élémentaire prenant exemple de « La réussite du groupe Henri IV aux Clos ». On oublie de dire le calvaire des profs dans cette école totalement ratée, le long procès de la ville avec l’architecte. Bref, chuttt ! c’est « une réussite « .

– Création de 400 places sous la butte des Charbonniers. Adieu majestueux tilleuls et platanes… Mais ça on ne le dit pas, c’est pas grave, ça repousse…

– Pôle gare fini en 2024, trains direct Chartres Paris. On sait très bien que c’est impossible vu la densité du trafic ferroviaire en IdF mais on fait comme si…

– Une Maison pour tous place Jeanne d’Arc. Elle sera vide, mais ça, on ne le dit pas…

– On démolit les tours de la Madeleine, « car elles sont incompatibles avec directive paysagère sur la cathédrale ». Quelle honte de dire ça !

– Transfert de Carrefour pour libérer La Madeleine.

– Bel Air : déplacement du mât du relais télévision  « car elles sont incompatibles avec directive paysagère sur la cathédrale » : nouveau projet immobilier en perspective (mais ça on ne le dit pas) ? ou bien ça gène les pilotes des avions qui décollent de l’aérodrome ? (mais ça, on ne le dit pas)…

– Réaménagement de la place Drouaise plus piétonne. Pour ceux qui s’en rappelle, la promesse date du plan Amar de 2004. On y croit toujours Jean-Pierre !

– Suppression des clôtures du parc André-Gagnon. Faut-il dire que c’est pour mieux agrandir la route pour permettre l’accès aux parkings de la butte ? (chut !!!)

Au fait, ce document ne contient pas les mentions légales obligatoires d’impression…

11 Commentaires

  1. Ces interviews croisées des candidats dans l’Écho montrent (et démontrent) un JPG confit dans ses certitudes d’un passé révolu et coincé dans un logiciel aujourd’hui clairement périmé. Et son opus autopromotionnel, c’est le pompon, la cerise sur le gâteau ! Les chartrain.e.s ne peuvent pas ne pas s’en apercevoir !

  2. Marketing politique,quand tu nous tiens!
    Le livret-programme n’est pas du tout conçu pour faire un point de situation sur l’existant, avec échecs, retards et réussites, mais pour faire rêver le lecteur/électeur.
    Alors bien sûr, tous les projets retardés où différés dans le passé sont à nouveau présentés comme innovants (le citoyen a sans doute la mémoire courte !)
    Il en va de même pour les interviews dans la presse locale, à propos des passions et des hobbies : celui de Chantal Vinet que l’on pourrait résumer à un « mens sana in corpore sano » de bon aloi est sans doute plus intéressant que celui de JPG, qui lui aussi aurait pu (peut-être) parler de ses goûts pour Platon ou Socrate, mais voici : parler de pêche à la ligne, qui à Chartres fédère la plus grosse association, c’est s’assurer la sympathie de 2 000 électeurs potentiels qui partagent la même passion.
    Faut pas se tromper de cible !

  3. Pas de « photo récente » à montrer ??? Pour éviter celle de vieux routier de la politique dont il est aujourd’hui l’image ???

  4. Mais au QG de la campagne municipale, au numéro 20 de la rue de la Poêle Percée, bien évidemment.

  5. On remarquera que le maire sortant n’est pas parvenu à trouver une photo récente de sa personne assez flatteuse pour la couverture de son opuscule puisqu’il a dû se contenter d’une photo similaire à celle qui orne l’édito du magazine Votre Agglo depuis … 2016.

    Photo qui s’accompagne d’un truisme idiot qu’on ne relèvera pas.

  6. Autre lieu potentiellement mortel, le carrefour très fréquenté des boulevard Maurice Viollette/rue Georges Fessart/avenue Jéhan de Beauce où les bus circulant en nombre, masquent la visibilité des automobilistes ! Imaginons la situation catastrophique que la suppression des feux entrainerait !

  7. Question : « Zone 30 généralisée, les feux tricolores disparaîtront pour laisser la priorité à droite. Et le piéton là-dedans, il traverse comment sans feux sur certains axes à 10 000 véhicules/jour ? »
    Réponse : Ben, le piéton, il se fera écraser, comme par exemple ce 4 février 2020, qui a vu une quinquagénaire blessée puis décédée après avoir été percutée par un bus, à l’angle sans feux et très dangereux des rues du Grand-Faubourg et du 14-juillet, à Chartres.

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/une-femme-blessee-apres-avoir-ete-percutee-par-un-bus-a-chartres_13737755/

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/la-femme-percutee-par-un-bus-a-chartres-est-decedee_13744164/

Les commentaires sont fermés.