Encore un publi-reportage « pro-Gorges »…

La presse locale dresse la liste des projets décidés au cours du mandat et liés à des opportunités que la municipalité de Chartres a lancées et « finalisées » entre 2014 et 2020.

1- Parvis de la cathédrale et Espace muséographique.
2- Déménagement du collège Jean-Moulin.
3- Installation du siège de la Cosmetic Valley dans les locaux du collège Jean-Moulin.
4- Programme d’aménagement des logements vacants au-dessus des commerces du centre-ville, projet propre à ramener 4000 habitants en Centre-ville.
5- Fête médiévale Chartres 1254.
6- Intégration de 577 places du parking République dans le giron du stationnement payant délégué à QPark.
7- Création d’un musée de la boulangerie dans l’ancienne prison de la rue des Lisses.
8- Vaste parc médiéval au nord-est de Chartres.

Les électeurs chartrains reconnaissent l’exactitude de l’information : ces 8 projets ont bien été lancés (« finalisés » est une affirmation hardie) entre 2014 et 2020, c’est-à-dire après les élections municipales de 2014.

Les projets sur lesquels le maire a été élu en 2014 étant presque tous dans l’ornière, il est évidemment tentant d’en rajouter pour étoffer le bilan. Mais ce qui est mis en plus n’est-il pas mis en trop ? N’est-ce pas reconnaître que les électeurs chartrains n’ont jamais eu à se prononcer sur ces projets qui vont engloutir des millions d’euros d’impôts et d’emprunts et que le maire les a décidés seuls, sans détenir le mandat légitime apporté par le vote des Chartrains ?

S’ils avaient eu la possibilité de se prononcer, les Chartrains auraient-ils donné mandat pour saccager le parvis de la cathédrale ou virer les élèves du collège Jean-Moulin ? Auraient-ils cru qu’aménager des logements au-dessus des commerces ramènera 4 000 habitants en centre-ville ? Auraient-ils été d’accord pour donner 577 places supplémentaires à QPark ou créer un musée de la boulangerie rue des Lisses ?

Rajouter ce catalogue, n’est-ce pas tout simplement montrer que le maire prend les décisions tout seul et estime ne pas avoir besoin du mandat que les électeurs lui donnent dans les urnes ?

4 Commentaires

  1. arrêtez d’être frustrés et votez pour Chantal Vinet.
    Vu ses compétences, dès qu’élue, elle fera ménage dans ces médias d’un autre âge sur le plan pratique et lecture.
    J’attends impatiemment demain des nouvelles fraîches ; mô qui ait reconduit son abonnement à l’Echo en 2020, je souhaite en avoir cette fois, pour mon argent !…

  2. D’ailleurs je propose à la liste Chartres écologie de faire des économies lorsqu’elle arrivera aux affaires, en supprimant le mensuel Votre ville par un quotidien que l’on pourrait appeler, je sais pas moi, pourquoi pas… l’écho républicain ?
    Privations la propagande municipale !

  3. Et dépenser plus de 200 000€ euro dans une studio d’enregistrement (CM IN) pour enregistrer quoi ? Ses clips de campagnes ?
    Et financer un Datacenter au Coudray? Est-ce le rôle de l’Agglo ?

  4. Bon sang, mais c’est bien sûr, Mon Cher Watson, c’est même élémentaire ! Chartres, c’est pas vous, c’est lui, mais avec votre pognon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*