Il a les chocottes…

À l’évidence, Jean-Pierre Gorges, le maire sortant de Chartres, redoute le débat pré-électoral programmé sur France 3 Centre-Val de Loire mercredi 26 février en direct à 21 heures. Pendant 45 minutes, quatre des cinq têtes de liste invitées par la chaîne régionale vont se confronter sur trois thèmes, précisément ceux sur lesquels le bilan gorgien est catastrophique, à savoir :

– L’aménagement du centre-ville, l’attractivité et le dynamisme,
– La politique des quartiers,
– Les transports et la transition écologique.

Pour se sortir de la panade, le maire de Chartres sortant vient d’adresser ce message à France 3 :

« Bonjour, un grand merci pour cette invitation à un débat sur France 3 ce mercredi 26 février. Je m’étonne toutefois que Monsieur CHEVROLLIER ne soit pas convié. Pouvez-vous m’indiquer si cela est arbitraire ou au contraire lié au fait qu’il n’ait pas encore déposé sa liste officiellement ? En effet, soucieux de garantir le respect de la liberté d’expression de tous les candidats, je vous confirme que je suspends ma participation à l’assurance que seront conviés sur votre plateau toutes les têtes de liste ayant effectivement déposé leur liste en Préfecture en vue des élections municipales. En vous remerciant sincèrement par avance pour votre retour, bien cordialement, Jean-Pierre GORGES »

Gorges en soutien du parti trotskiste et en héraut de la liberté d’expression, on se pince pour y croire…

57 Commentaires

  1. Tout le monde a travaillé ensemble à un moment donné sauf avec Gorges, mais des considérations politiques ont tout fait exploser.

  2. Nouvelle dérobade du seigneur chartrain ! Pourquoi ?
    Cocher la (ou les) bonne(s) réponse(s) :
    1/ Un 20 heures en national (seul et avec un journaliste ne connaissant pas le sujet) ou rien.
    2/ Un refus de se voir confronter par ses interlocuteurs à la triste réalité des faits et à ses gros mensonges.
    3/ La crainte de voir ses discours démentis et son image écornée, celle qu’il s’emploie (à gros moyens) à (se) fabriquer tout à sa gloire … et à vendre sur papier glacé …
    4/ Un usage sans modération de ses obligés et affidés pour assurer le service après-vente et diffuser sa « bonne » parole avec la collaboration active de la servile feuille de chou locale.
    5/ Un mépris viscéral de la démocratie.
    6/ Un manque total de courage.
    7/ Un (secret) sondage le donnant « gagnant » dès le 1er tour !

  3. 1)quel marché JPG a passé avec le RN pour que celui ci s’abstienne?
    2)Pourquoi l’opposition ne s’unit elle pas pour l’ejecter quitte à
    regler leurs comptes ulterieurement ?
    3)Garreau LREM (attaché parlementaire de Kasbarian) avance masqué
    comme pratiquement tous.

  4. La question se pose de savoir si le démagogique et cauteleux slogan de campagne gorgienne « Chartres, c’est vous » n’est pas une contrefaçon abusive de la marque publicitaire déposée « C’est Chartres » et si le luxueux « opus » publié et gracieusement distribué à la gloire du seigneur et maître de la ville entre bien dans les clous d’un document de campagne électorale !

  5. Z’avez pas l’impression (hihi) que d’une part jpg n’aurait pas le droit d’utiliser « Chartres c’vous » laissant un doute sur l’utilisation de la marque déposée « c’chartres » (m’enfin c’est vrai que Chartres c’Lui) et, de l’autre, que le document programme de sa campagne ne pourra pas faire partie de ses frais de campagne ?

  6. beaucoup de lapsus a-t-il-dit mais ils révèlent aussi parfois, la sincérité.
    Cependant de là à croire qu’il va changer l’orientation immobilière, bon courage!…
    Rien n’est inscrit et pour preuve : coup-d’arrêt pour le-C’Chartres-mhb-face à Créteil, joli dernier mais combattant
    Innocent en la matière, je comprends que PPG soit en colère et déteste »qu’un de ses club a pris un revers plutôt que la confirmation de Sa victoire.
    <<<les performances sportives ne devraient pourtant, influencer un tour d'élection.
    Rigole, à chaque fois, les perfs l'ont toujours fait.
    Aux prochains résultats des événements sportifs (semi-marathon confondu) …

  7. Toute publication doit obligatoirement faire mention des sources de l’impression, à fortiori s’agissant d’une publication à visée électorale.

  8. Connaître le prix du « book » évidemment serait certes intéressant, mais aussi l’origine des fonds et le nom de l’imprimeur

  9. C’est, en effet sur l’abstention plus ou moins importante, que se joueront les élections. JPG ne cessait de me répéter qu’il avait « même gagné à La Madeleine ». Je ne connais pas assez les abstentionnistes de droite pour abonder mais ceux de gauche, modestes, peuvent se retrouver dans les trois listes. Aux candidats et colistiers de sillonner : c’est désormais la mobilisation qui fait l’élection.

  10. L’enjeu collectif de ce scrutin municipal 2020, clairement, c’est la survie de Chartres ! L’enjeu tout personnel de JPG, clairement, c’est ni vous, ni Chartres, c’est lui et sa survie politique ! Alors tous les moyens sont et seront bons !

  11. Monsieur sans étiquette s’est offert un sacré book pour cette élection,on pourrait en connaître le prix ?

  12. Monsieur sans étiquette s’est offert un sacré book pour cette élection ,on pourrait en connaître le prix ?

  13. « il va prendre à la droite qui désire changer l’orientation « immobilière » actuelle ». Forcément, il n’y a à droite (après la « défection » du RN !?) que le choix de JPG (c’est bizarre, non !?), or à Chartres beaucoup de gens « classés » à droite, en particulier parmi les abstentionnistes, n’en peuvent plus de JPG, un effort de mobilisation de leur part dès le 1er tour notamment en faveur de Monsieur Garreau (un chartrain en vrai, lui, amoureux de Chartres en vrai, lui, pas un « business man », lui) changerait forcément la donne …

  14. Et surtout l’orientation » dépensière » actuelle,le pouvoir de dépenser l’argent des autres provoque très vite arrogance et bonne conscience!

  15. Non Gaël Garreau n’est pas un faire valoir. Pour l’avoir côtoyer, il est en capacité d’être Maire de Chartres. Il n’a pas le caractère à réciter un discours LREM s’il ne lui convient pas. Il a un coté indépendant qui plait. D’autre part, sa prestation sur France 3 a été impeccable : clair, précis, concis. On peut le nier mais la réalité est là ; il va prendre à la droite qui désire changer l’orientation « immobilière » actuelle.

  16. @Loulou. Même ressenti. JPG ne gagnera pas en raison de son bilan et de ses compétences mais du fait des divisions qui les contredisent.
    NON ! M. Garreau n’est surtout pas meilleur et un contradicteur crédible. Il est Juste un brin meilleur sur le plan communicatif parce que formaté pour cela. ON peut l’élire pour qu’il fasse ses classes sur le plan opposition mais mais comme on dit en montagne, à chaque épreuve, la vérité apparaît (et ne lui simplifions la vie car la montagne n’épargne pas).
    Ceci dit (ok, je prêche en plaine), tu fais comme tu veux en toute bonne conscience.
    Au moins ton vote sera honnête par rapport à tant d’autres considérations

  17. bah on sait tous que le roitelet s’admire dans les miroirs qu’il peut.
    Je ne pense pas que s’il eut été présent à ce débat « profond », il eut fait un pétage de plomb ».
    Il a assurément épargné la suffisance et l’arrogance qu’il n’avait davantage à exposer.
    Si j’étais son chef cabinet je lui aurait conseiller « vas-y; tu vas les laminer ». Au vu de ce que FR3 nous a présenté, sûr qu’il l’aurait fait.
    Rendrons grâce au nom de notre cher parvis cathédral (le parvis, c’est bon pour les consuméristes et autres hérétiques qui n’osent entrer dans le temple même si ses portes sont ouvertes…), à JPG de ne pas avoir été présent. Il aurait vite fait démoli.
    Je le soupçonne d’avoir fait considération d’humilité eu égard à son électorat catholique.

  18. @Eustache Lafrize. Je suis pleinement raccord avec votre rappel des résultats de 2014!… Notez au passage que je ne suis pas responsable des règles électorales. Avec 7 264 votes en sa faveur (56% des suffrages exprimés représentant seulement un peu plus de 29% des inscrits), JPG a emporté une large mise grâce à la part des abstentionnistes c’est à dire de tous les non-électeurs car indifférents, paresseux ou dégoûtés. Une gauche même unifiée et très élargie comme front d’opposition n’aura totalisé dans ces conditions que 38% de suffrages exprimés (5 300 au mieux). La question n’est pas savoir comment déboulonner JPG en dénonçant ses manières autocratiques voire caractérielles et sa gestion tout en transferts catastrophiques sur des SPL, cette stratégie ne prendra pas en 2020 comme elle n’a pas pris aux consultations précédentes, la question est plutôt se poser pourquoi une alternative intelligente au despote local n’arrive pas à se construire et se réunir sous une même bannière et n’arrive pas davantage à mobiliser tous ces abstentionnistes qui sont le vivier principal et gagnant (20% à convaincre).
    Moralité :
    positif, vous savez où vous devez vendanger
    négatif, si vous avez attendu la période électorale pour soigner les vignobles, le cru risque d’être une nouvelle piquette

  19. « Défiance ou immaturité des citoyens » ? Que voilà une bonne question ! La réponse ne sera connue qu’avec l’instauration du vote obligatoire et la prise en compte du bulletin blanc en tant que voix exprimée, ce sera là, la vraie mesure de la « défiance des citoyens » et par voie de conséquence, celle du poids politique des prétendants aux postes de pouvoir ! Dont celui du maire de Chartres qui a raflé la mise en 2014 avec moins de 30 % du corps électoral et usé à nouveau de l’inéquitable « prime majoritaire » pour plier la ville à ses inconséquents caprices et diktats avec le résultat désastreux aujourd’hui atteint !

  20. @aar. 60% de quoi ? 60% des votants me direz-vous… Mais combien d’abstentions ? Si le scénario de 2014 se répétait, 7364 personnes avaient élu Gorges dès le 1er tour, mais plus de 10000 n’avaient pas voté. Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser en constatant élections après élections, locales ou nationales, que la défiance ou l’immaturité des citoyens détruit peu à peu la démocratie en laissant les pleins pouvoirs à certains individus.
    « Si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupera de toi… »

  21. Cela me fait penser à un commentaire de D’Ormesson sur la suffisance de Hollande « il est mondialement connu en Corrèze « , on pourrait paraphraser par « il est mondialement connu en Eure et Loir »…

  22. @aar « Il peut bien s’excuser poliment au nom de la représentativité démocratique du temps de parole -toute théorique- sur les medias officiels, pour ne pas être présent sur un média TV régional à l’audience confidentielle »
    OK, sûr qu’avec l’Écho dont il s’assure en exclusivité les questions/réponses, c’est plus confortable quoique tout aussi confidentiel ! Mais n’en déplaise au roitelet JPG, lui et SA ville de Chartres, n’intéressent personne au plan national sauf peut-être les humoristes ! A l’échelle de « la France, c’est vous », JPG, c’est rien ! Ceci étant, en évitant le débat, JPG a épargné aux auditeurs et spectateurs, son arrogance et sa suffisance, ses « je » et ses « moi », ses mensonges et ses contrevérités, et du coup, il s’est sûrement épargné un « pétage de plomb » en direct … Quant au « meneur » du débat, un peu plus de correction envers Madame Vinet eut été la moindre des choses !

  23. Mépris qui ruisselle aussi sur ses fans électeurs apparemment ,élection locale donc émission locale, c’est vrai qu’il rêvait d’un destin national le 20h de TF1 est un minimum pour lui sinon Môssieu ne se déplace pas .

  24. tout à fait d’accord avec jairamenfin.
    De qui JPG devrait-ilo avoir peur ???
    Il peut bien s’excuser poliment au nom de la représentativité démocratique du temps de parole -toute théorique- sur les medias officiels, pour ne pas être présent sur un média TV régional à l’audience confidentielle sinon au mieux, peut-être en Ehpad tandis que les auditeurs attentifs de ces structures, sont surce créneau horaire de diffusion, au pleine cantine…
    Je crois (mais ne connaissant son agenda), que je JPG n’avait surtout pas de temps à perdre pour ce genre d’affichage inutile !
    J’ai regardé attentivement le replay.
    Je retiens surtout que ces 3 interlocuteurs font le même diagnostic sur l’égo fuite en avant des « grands travaux » de JPG, ont tous les 3 mêmes bonnes idées pour calmer le jeu mais partent chacun avec leur propre liste pour corriger.
    JPG a bien eu raison de ne perdre son temps. Devant la division et la pauvreté affichée, il peut sourire crânement et a eu raison de ne se rendre à cette comédie.
    Le « despote » pourra 6 ans durant continuer à déployer son arrogance au titre que élu dès le premier à tour en 2020 (à + 60% je prédis).

  25. De l’information et aussi de l’infox puisque Jean-Pierre Gorges déclare sans sourciller : « Les choses sont bien avancées. Le bâtiment voyageurs et la passerelle sont terminés. »
    Une passerelle à laquelle il manque toujours un escalier et un ascenseur pour desservir les voies 8 et 12 …

  26. M Léger vous pouvez régir en signant de votre nom propre et tant mieux. Par contre, acceptez l’idée,que mettre son nom en avant est hautement risqué, « en gorgie ». Je ne peux le faire, de peur de mesures de répression de la part du grand cumulard de postes qu’est l’élu que vous semblez apprécié. C’est ainsi, il en coûte de sortir à découvert; demandez donc à cet ancien conseiller, historiquement sympathisant des thèses politiques défendues par l’actuel maire-président, M Teilleux, qui a eu à souffrir de ses prises de position personnelles.
    Quoiqu’en écrive Ortf, ce site n’est pas satirique, il est informatif, et les informations qu’il a divulguées depuis plusieurs années, sont étayées, vérifiées et ont apporté beaucoup de précisions aux lecteurs sur la vérité de la politique locale en cours depuis trop longtemps maintenant.
    Alors, tant que ce personnage n’aura pas « disparu » de la société publique locale, il en sera ainsi des camouflages nécessaires pour éviter le retour de bâton, pour vous, votre société/entreprise, votre association.
    Concernant votre structure, vous affirmez quand même que celle -ci a pour actionnaire majoritaire Chartres Métropole, c’est à dire J.P.G. Donc, comme tout ce qui se fait ici, de la politique, au sport, en passant par la culture, l’immobilier, l’urbanisme, les loisirs…etc, rien ne se fait sans son aval. L’obéissance absolue est érigée en règle d’honneur. Nous sommes dans un drôle de situation où si on ne dit pas « oui chef » à ses projets, alors, la foudre est proche. Mais après, il peut y avoir des intérêts divers et variés à accepter ce type de management, qui s’entend davantage pour une entreprise qu’une entité administrative, humaine, à vocation publique qu’est une ville, une commune.
    Je suis malgré tout curieux de connaître votre modèle économique afin de mieux percevoir votre buisness plan, sans l’aide publique comme variable d’ajustement. Parce que vous savez la situation financière très toxique, à moyen terme, pour les finances publiques de l’agglo. Le déficit qui se creuse, tant dans les comptes de la ville, de l’agglo et des S.P.L créées. Merci de ces précisions que vous voudrez bien apporter pour effacer les doutes de la viabilité de cette entreprise, hors appuis institutionnels.

  27. Je viens regarder le replay sur France3, j’ai été un peu déçu de ce débat. Etant de base plus pro Gorges, j’ai voulu regarder ce débat pour être plus à l’écoute de Chartres Ecologie et là grande surprise j’ai été plus convaincu par Monsieur Garreau et Madame Marre. Madame Marre a fait souvent la même remarque pertinente que les trois partis avaient globalement les mêmes constats, et donc je comprends pas pourquoi certains partis ne sont pas resté unis, car là vous faites le jeu du maire sortant. Bilan de ce débat pour mon point de vue Monsieur Garreau parait le plus à même à être à la hauteur de Jean-Pierre Gorges.

  28. Exact ! Les satellites de l’agglo SPL, SEM, etc … c’est comme la multiplication des petits pains, ça permet avec les deniers publics, c’est à dire avec le pognon des contribuables, de faire du privé en toute liberté et en toute opacité, c’est à dire faire ce qu’on veut, comme on veut, engager qui on veut, quand on veut, payer qui on veut, comme on veut, etc … Autrement dit, de « nourrir » affidés et obligés !!! Le système Gorges expliqué aux nuls (aux innocents ???), c’est ça !!! Et ça permet de durer !!! Jusqu’à quand ? Réponse les 15/22 mars 2020 !!!

  29. Heu, monsieur Jean-Marie Léger, l’agglo elle reçoit son argent de qui ? d’actionnaires? Laissez-moi vous expliquer : une agglo prélève l’impôt et reçoit des prébendes des communes qui la constituent. Et d’où qu’c’est qu’elles reçoivent leur pognon les communes, hein ? Des contribuables mon gars. Donc quand une société de « droit privé » reçoit de l’argent d’une agglo, et bin, c’est du pognon public. Désolé mec, t’es fonctionnaire.

    PS: Veuillez pardonner le ton, mais z’êtes ici sur un blog satirique, mais je salue votre courage d’y écrire

  30. @Buisson. Laissons le débat d’hier de côté. Depuis qu’il a été élu, M. Gorges refuse le débat puisque lorsqu’il « bâti des projets », seule ses idées et sa parole comptent.
    « … peu importe que le pôle administratif ne soit pas encore investi par les services municipaux. » Il ne vous a pas échappé que le retard de livraison avait entrainé un dépassement de budget de plus de 30 millions d’euros. Avec une telle somme, de nombreuses municipalités bâtissent, elles, des projets répondant aux aspirations des habitants…

  31. Cher Gaston,
    J’ai vu un post de vous, concernant le Studio by CMIN et le Data Center, je suis prêt a vous expliquer tout cela, déjà que nous sommes une société de droit privé donc sans subventions, simplement un actionnaire majoritaire qui est l’agglo.
    Vous pouvez me joindre sur mon mail jean-marie.leger@cmin.fr ou 02.34.40.01.52.
    Notre entrevue restera privée comme votre pseudo, cela vous évitera de raconter des inepties sur le montant du Studio et le bien fondé d’un DATA CENTER.
    Bien à vous.

  32. Sûr que 19 années passées à cultiver despotisme, népotisme, clientélisme et affairisme, c’est le retour sur investissements quasi-assuré … Néanmoins, il est toujours possible de perdre une élection annoncée comme imperdable … Et Notre Dame de Chartres pourrait permettre un miracle afin éviter que son parvis ne soit transformé en parc d’attraction !

  33. Au delà des convictions et des programmes, il y a le nécessaire respect du jeu démocratique ! 3 mandats successif et 19 années de pouvoir solitaire absolu ont fait de JPG un modèle parfait d’autocratie, culte sans borne de lui-même, mépris insondable des autres, ajoutons là en plus un gros zeste de lâcheté, il vient d’en administrer une preuve magistrale qui devrait conduire les chartain-e-s à sérieusement réfléchir avant de déposer leur bulletin de vote …

  34. En ce 27 Février 2020, de qui, JPJ, doit il avoir les  » chocottes », « les pétoches »,  » la trouille »…?
    Nous sommes repartis pour six nouvelles années de despotisme.

  35. S’il vous plait, ne tombez pas dans le panneau ! JPG ne refuse pas le débat ! Rappelons-nous qu’il connait la ville aussi bien que les autres candidats ! Il a bâti des projets (même si certains ne sont pas achevés) et il a un programme !

    Plutôt que de dénigrer le maire, il faut maintenant convaincre que le projet des autres candidats est plus crédible que celui du candidat JPG. Dire que le maire sortant n’a pas achevé ceci ou cela, ce n’est pas audible pour l’électeur. Pour l’électeur, peu importe que le pôle administratif ne soit pas encore investi par les services municipaux.

    Ce qui importe l’électeur, c’est qu’il sente que le programme de votre liste soit plus en adéquation avec l’urgence climatique, plus soucieux des personnes vulnérables, plus réaliste quant aux attentes des chartrains.

  36. C’est parce que France 3 l’a présenté comme le candidat du parti « Les Républicains » que Jean-Pierre Gorges refuse de participer au débat télévisé avec les autres listes. Il rejette l’étiquette « Les Républicains ».
    Ce motif est infamant pour les adhérents, les sympathisants et les électeurs « Les Républicains ». Il traduit le mépris que Jean-Pierre Gorges leur porte, eux qui l’ont soutenu et placé dans le siège de maire.
    Que cela les amène à réfléchir. Le 15 mars, les électeurs LR devraient ne pas voter pour lui afin de montrer combien ils sont indignés.

  37. Aurait-il commandé un sondage qui le donnerait perdant ? Ou bien compte-t-il, en cas de victoire, quitter le navire en cours de route pour assurer sa descendance politique ? Bizarre ET instructif. A suivre.

  38. pourquoi jpg. est il 10éme sur ça liste . dorange 6éme et que des novice jusqu’à la 8éme place
    s’il perd il n’est pas dans les élus d’opposition ! « après moi le déluge »
    bizarre,bizarre vous avais dit bizarre!!

  39. LR signifiant chez lui « Lécho Républicain » c’était tout à son honneur ! La démocratie vous est vraiment impossible, M. Gorges : non vous n’êtes pas à droite, vous êtes à l’extrême droite.

  40. La-men-ta-ble !!!! Alors comme çà, Monsieur refuse le débat !? Rappelez-vous qu’il envisageait de se présenter aux présidentielles ! Il aurait fait comment ? Il aurait envoyé un mot d’excuse ?
    Il est vrai que son expérience du débat est très limitée. Il est certainement plus à l’aise dans le monologue (voir les séances des conseils municipaux ou communautaires) dérivant vers le « pétage de plomb » si un intrus ose interrompre sa loghorrée.
    Outre l’absence de Vincent Chevrollier qui semble le chagriner (on y croit!!), il avance aujourd’hui que France 3 « l’identifie sous l’étiquette LR, alors qu’il n’a « jamais été encarté » ». Une fois sur le plateau, il lui aurait été facile de faire une mise point et de participer au débat. A défaut d’étiquette LR, préfère-t-il celle de dégonflé ?

  41. Ce serait loufoque et digne des meilleurs pièces de théâtre burlesque si le bilan des comptes n’était pas aussi dramatique…
    En effet, comment pourrait il garder un quelconque semblant de décence fasse à des interlocuteurs dont pour au moins l’un d’entre eux les chiffres de la dette abyssale n’ont plus de secret…

  42. En débat télévisé, JPG n’a jamais été terrible ; il esquive sur un ton sirupeux, il tente de neutraliser le débat pour qu’il n’en ressorte rien.
    En plus d’être débatteur modeste, il ne nous a pas sorti une liste à casser la baraque cette année: Yves Cuzin était déjà conseiller municipal de droite du temps de Lemoine, il s’était fait remarquer une année en s’abstenant sur le budget !! Herrera, autre vieux cheval de retour que l’on peut nommer « oui-oui » a eu le soutien du Front National à une élection cantonale. Quant à Me M’Faddel, elle ne sait plus si elle est partisane du Modem ou de LR. Une bonne partie de la liste en dit long sur le futur immobilier de Chartres si par malheur JPG était réélu : on y trouve des architectes (bien aimés, ceux_là !), des promoteurs, des dirigeants d’agences immobilières, jusqu’au commercial qui a été mobilisé.Sans oublier notre général de gendarmerie qui gageons-le, saura mieux ramener le calme à Chartres qu’il ne l’a ramené au niveau national…normal..c’est toujours calme à Chartres, il n’aura rien à faire.

  43. Et bien sûr, pas un seul chiffre de cité ! Entre JPG et l’Écho, on cause pas argent public ! C’est la « charte des bonnes pratiques » qui l’interdit ?

  44. Les transports et la transition écologique:
    Les bus du Relai des Portes ont été remplacées récemment (début 2019) par des nouveaux mini-bus certes confortables mais toujours thermiques. Alors que d’autres agglomérations de la région (Tours, Blois) en ont profité pour mettre en place des navettes électriques.

  45. Dans le très aimable et complaisant Écho républicain du jour, le bilan de JPG maire-candidat sortant (à sortir !!!), de l’information régurgitée sans digestion-réflexion, comme par exemple à propos de l’interminable dispendieux Pôle administatif où l’on parle de l’architecte responsable du fiasco (???) sans préciser qui, alors qu’au départ en fanfare, on en avait deux, Wilmotte/Trouvé, le premier ne doit plus savoir où se trouve Chartres, quant au second, il a disparu des radars chartrains en 2019, probablement emporté dans la tourmente du pharaonique chantier …

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/fait-pas-fait-en-cours-le-bilan-du-maire-sortant-de-chartres-jean-pierre-gorges_13751294/#refresh

    https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/fait-pas-fait-en-cours-le-bilan-du-maire-sortant-de-chartres-jean-pierre-gorges_13751294/

  46. Et il faut préciser que Vincent Chevrollier a appris par Cactus « l’initiative » gorgienne… Il a d’ailleurs bien rigolé.

  47. Il y a quelques jours, Gorges a déjà refusé une interview à France 3. Il se sent faible face à ses concurrents et redoute d’être sous leurs feux croisés, notamment sur le sujet de la santé financière très délabrée de la ville…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*