Paroles gorgiennes semées au vent…

Une passerelle dans le vide, le summum du hideux. Coût : 10 millions d'euros...

En triant vos archives pour faire un peu de place, peut-être tomberez-vous sur le programme distribué par Jean-Pierre Gorges lors de la campagne municipale de 2014. C’est aujourd’hui que cet épais document prend toute sa valeur, car il illustre parfaitement l’immobilisme et l’inefficacité qui caractérisent depuis trop longtemps les quelques dirigeants de Chartres et de son agglomération.

En effet, la liste des promesses non tenues est longue comme un jour sans pain. Les propositions écrites en italiques sont tirées mot pour mot du document de campagne de 2014.

1- Un EHPAD de 50 places : seules des places privées hors de prix ont été créées depuis 2014.

2- 1 foyer PMR au pôle gare : les personnes souffrant de handicap seraient déjà heureuses de pouvoir accéder aux trains…

3- Création de prépa littéraires et commerciales : en attendant, pas une protestation de nos élus contre la fermeture de la licence de sciences.

4- Saint-Martin-en-Val : Le lieu de l’archéologie en France : qui a des nouvelles ?

5- Rouvrir la promenade des convalescents (derrière l’ancien lycée Marceau) : ce n’est pas demain qu’on découvrira la merveilleuse vue promise.

6- BHNS (bus à haut niveau de service) : le réseau n’a toujours pas évolué et les bus tombent en panne l’un après l’autre.

7- Rues de Sours et d’Orléans, bientôt des avenues bordées d’arbres : pas l’ombre d’une branche à l’issue des récents travaux de réfection de la rue de Sours et la rue d’Orléans reste un champ de mines impraticable à vélo.

8- Auditorium dans la chapelle du muséum : nous avons bien perdu le muséum comme prévu, mais le silence n’est pas prêt d’y être troublé…

9- Une nouvelle maison pour tous à Bel-Air, projetée et financée : personne n’a jamais vu la moindre esquisse à ce jour.

10- Pôle gare : livraison complète en 2020. Avec une passerelle qui aboutit dans le vide et une gare de bus à 5 minutes des quais ?

11- Complexe culturel et sportif pour la saison 2016-2017 : encore une chance d’éviter un nouveau projet désastreux !

12- Nouveau parc des expos fin 2016 : toujours au point mort après 3 millions et demis d’euros dépensés études, indemnités et aménagement d’une salle provisoire.

13- Nouveau centre commercial mi 2018 : on peut encore espérer sauver la vue vers la cathédrale.

Maintenant que la mémoire vous est revenue, vous pouvez jeter cette triste liste pour faire de la place dans vos armoires avant d’aller voter les 15 et 22 mars pour faire place nette au conseil municipal.

14 Commentaires

  1. Les promesses ne sont pas tenues, mais la communication gorgienne sait les utiliser, les recycler et les distiller au gré des articles comme celui paru dans le n° de Janvier de « Votre Ville »: « Comment faire évoluer les déplacements à Chartres ? »
    On peut lire: « Ainsi le futur bus à haut niveau de service (BHNS) de Chartres Métropole proposera, sur les principaux axes de traversée de la zone urbaine, un transport en commun au cadencement plus resserré, notamment aux heures de pointe ». Bonne nouvelle pour un chartrain nouvellement installé, ou qui n’a pas connaissance de tous les épisodes des divers feuilletons municipaux ! Pas de date bien sûr; la municipalité sait le danger de s’engager sur des dates. Cependant, page suivante, le BHNS ne semble pas faire partie des orientations budgétaires 2020 … Dommage!

  2. Nous avons à la tête de Chartres la réincarnation de Super Menteur…. Malheureusement, les chartrains sont aveuglés par le phénomène de l’arbre qui cache la forêt : la baisse continue de leur taxe foncière

  3. Le temps du grand nettoyage de printemps est venu !!
    Un vent de liberté et d’honnêteté doit souffler sur les sièges de l Hôtel de Ville Chartrain.
    Électeurs Chartrains svp mobilisez vous pour faire renaître une atmosphère respirable pour Tous dans VOTRE VILLE

  4. Promesses,promesses,d’où le vieil adage Chiraquien(famille d’origine de notre cher ,au sens coûteux,édile), »les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent » .
    Élu et promesses non tenues sont une bonne définition de l’oxymore .

  5. – Le premier mandat avait vu le « cœur de ville » et ses parkings, et notre belle médiathèque.
    – Le second mandat avait vu l’Odyssée. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas… les promesses étaient tenues.

    Le 3ème mandat gorgien (2014/2020) est le plus coûteux, le plus acrobate, et surtout le plus catastrophique en matière de réalisation. Rien n’est sorti (à part la station d’épuration, qui est critiquable par son emplacement). et il y a eu des erreurs coûteuses à l’image de l’hypothétique déplacement provisoire de Chartrexpo sur le site Légo, etc.
    – Ni le projet de relier Chartres à Orléans par train
    – Ni le pôle gare,
    – Ni le Zénith,
    – Ni le futur Chartrexpo,
    – Ni le plateau nord est,
    – Ni le off,
    – Ni l’autoroute…
    – L’opération NPNRU sur Beaulieu prend un retard monstre (elle devait initialement se terminer en 2020).
    – Le plateau de Rechèvres est devenue au fil des années une friche urbaine insupportable
    – Il y a eu des erreurs marquantes en matière de coupe d’arbres sur la place du Cygne
    – Il y a toujours des attentes, notamment concernant un palais de justice digne.
    UN FIASCO TOTAL PAR RAPPORT AUX ENGAGEMENTS DE CAMPAGNE.

  6. C’est bien pourquoi, les électeurs chartrains doivent impérativement à présent empêcher « le mandat de trop » pour éviter à temps la catastrophe qui s’annonce !

  7. Entre ce qui était annoncé et qui n’a pas été fait (tant mieux) et ce qui ne faisait pas partie de ses engagements vis à vis de ses électeurs mais qui a été fait quand même (pôle administratif) avec un retard digne de l’EPR, cette dernière mandature montre les contractions de Mr Gorges et le total mépris de ses électeurs.

  8. Dans cette fameuse liste, je ne vois pas de mention concernant le fameux projet de « centre administratif ». Ne pas oublier qu’en terme d’enjeu financier, cette opération n’est malheureusement pas une plaisanterie. Quand on voit aujourd’hui les incertitudes qui pèsent sur son futur bon fonctionnement, je pense qu’il est raisonnable d’en tenir compte dans votre liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*