Dominique Redouté célèbre le « carnaval des pions »

Dominique Redouté sur la place Billard samedi 18 janvier 2020.

Il est le fondateur du projet Oxygène, visant à créer une synergie entre entreprises et collectivités et à développer des transports propres. Pendant huit ans, il s’est battu pour le porter, contre les banques, contre le président de l’agglomération Jean-Pierre Gorges, pas convaincu du tout par son initiative.

Il y a quelques jours, Redouté a demandé à un journaliste de L’Écho de relayer sa décision de démissionner, lassé, dégoûté à cause des inerties politiques. L’article a été publié sur une pleine page à la gloire de Jean-Pierre Gorges, littéralement sauveur d’Oxygène.

Redouté a demandé un droit de réponse qui, évidemment, n’a pas été publié…

« Je vous ai communiqué ma décision de démissionner de la SCIC OXYGÈNE pour des raisons qui n’apparaissent pas dans votre article de 10 janvier dernier. Je rappelle que la SCIC OXYGÈNE a pour objet (statuts) de créer une synergie entre Entreprises et Collectivités, de créer un lieu d’échanges sur la construction et de porter des projets communs dans ce domaine ; elle se veut aussi vecteur de développement du transport propre. Effectivement, j’ai contrarié Monsieur GORGES, en mars 2012 (projet de Pôle Eco-construction sur le Pôle Ouest). Les obstacles mis en place par Mr Le Maire de Chartres et l’obligation de me taire pour continuer de faire avancer le projet, au bout de huit années, fatigué, m’ont incité à « abdiquer »!! Quelle est ma stupeur de lire, dans votre article, que le projet est SAUVÉ grâce à une subvention de Chartres Métropole !?? J’espère que cette mise à jour ouvrira les yeux de tous les citoyens de l’agglomération de Chartres. »
Bonjour le respect par L’Écho de sa propre Charte !

6 Commentaires

  1. Rendons grâce à quelqu’un qui a des idées de philanthrope : ce dispositif génial aurait inauguré le transport écologique de détail, même volumineux, dans Chartres (les camions demeurant hors de la ville), donné du travail à des employés (les cyclistes, assistés tout de même par l’électricité), à des entreprises fabricantes de ces vélos-cargos sur place -c’était prévu. Toute une chaîne qui aurait créé un dynamisme économique d’avant-garde. Une grande opportunité perdue, au profit de quoi? Des supermarchés de la surconsommation et du divertissement.
    Cher Dominique, rien n’est perdu définitivement, si ce n’est du temps encore, de l’oxygène; promettons-nous de mettre en oeuvre avec toi ce projet dans les plus brefs délais.

  2. Est ce normal de craindre pour soi, sa famille, son entreprise? De ne pouvoir s’exprimer ou exposer la vérité librement ou vivre paisiblement mais dans quel monde ou plutôt ville, agglomération vit-on !!! Cela ne peut plus continuer ainsi, l’union et l’honnêteté font la force. Une personne a osé une idée est lancée il suffit de la relever : le carnaval des pions de tous horizons ensemble prouvons que c’est possible.
    Le seigneur ne se remettra pas en cause mais ses maîtres et sa cour et continueront-ils ainsi oseront-ils?

  3. Encore une démonstration qui prouve que ceux qui ont le pouvoir oublient ce qu’ est la démocratie. Le temps des 《seigneurs》est-il vraiment terminé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*