La passerelle fantôme des bords de l’Eure

À la page 27 du numéro de décembre 2019 du mensuel Votre Agglo, on peut lire : “La nouvelle passerelle sera livrée pendant les vacances de Noël”. Et, plus loin : “D’une longueur de vingt mètres et d’une largeur de trois mètres, elle est constituée d’acier Corten avec un platelage en bois et des garde-corps en câbles inox”. On s’y croirait …

Sur place, dans le secteur de la Petite Venise, la réalité est moins reluisante : la passerelle brille surtout par… son absence.

C’est à ce moment qu’on réalise l’habileté de la personne qui, en rédigeant l’article de Votre Agglo, a eu la prudence de ne pas indiquer l’année des vacances de Noël concernées. Le chantier de la passerelle est-il condamné à s’ajouter à la liste des projets gorgiens à problème ? Rendez-vous donc à la Noël 2021 pour avoir une réponse et, qui sait, voir notre Maire-Président inaugurer la nouvelle passerelle.

9 Commentaires

  1. La passerelle des Bords de l’Eure refait surface dans l’édition de février du magazine Votre Agglo.
    On peut lire, en page 36, la promesse d’une « ouverture au mois de mai ».

    Je propose que cette passerelle qui se fait désirer soit surnommée « Milou » puisque, si tout va bien*, nous aurons Milou en Mai …

    *S’agissant d’un chantier gorgien, les lecteurs de Cactus.Press sont invités ici à spéculer sur le nombre de jours (de mois ?) de retard dans la livraison effective de l’ouvrage …

  2. Ceux qui attendaient l’érection gorgienne de la passerelle la semaine dernière en ont été pour leurs frais.

    Ils devront attendre « la fin du printemps » s’il faut en croire l’Écho Républicain.

    (https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/les-travaux-de-la-future-passerelle-des-bords-de-l-eure-reprennent-a-chartres-pour-une-livraison-au-printemps_13904938/)

    On apprend dans l’article que la pose sera précédée de la réalisation des fondations destinées à recevoir l’ouvrage, préparation nécessitant la pose de micro-pieux.

    On se demande comment l’ancienne passerelle avait pu tenir sans …

    P.S. : si Mme Bérard, auteure de la photo illustrant l’article de l’Écho, a ôté l’affichette « Un Pont Trop Loin » pour ladite photo et qu’elle lit ces lignes, merci de bien vouloir restituer ladite affichette …

  3. Si on en croit l’arrêté affiché aux abords du chantier, cette semaine verra l’érection de la passerelle gorgienne (ce n’est pas sale …).
    En effet, l’interdiction de circulation faite tant aux véhicules qu’aux piétons va jusqu’au 21 janvier.
    Quoiqu’il en soit, tout Chartres retient son souffle en attendant la mise en service de l’ouvrage voulu par le Pontife (de « pontifex », « bâtisseur de pont » en latin) de Montescot !

  4. Bonne nouvelle : les travaux d’installation de la passerelle des bords de l’Eure ont repris le 11 janvier, ce qui laisse espérer une mise en service courant … 2021 !

  5. On prend là, l’exacte mesure du sérieux du suivi des chantiers sur Chartres ! Ça « merde » beaucoup trop souvent ! à l’aube du renouvellement municipal, reconduire le même chef d’équipe serait une vraie folie !

  6. Pas de passerelle, mais à la hauteur de celle-ci, côté sentier, un bosquet d’arbres a bel et bien été rasé lors du passage d’engins de chantier au mois de novembre. Sinistre habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*