5 janvier 2020, l’acte fondateur

L’association CAC 47 a décidé de reprendre l’action pour proposer une alternative politique écologique et solidaire lors de l’élection municipale à Chartres en mars 2020, dans une démarche indépendante des partis traditionnels. Europe-Écologie-Les-Verts et Génération Écologie soutiennent néanmoins son initiative citoyenne, mais sans exigence de représentation. Nous continuons de tendre la main aux militants du PS, du PCF et de « A Gauche Toutes » qui, à titre individuel, souhaiteraient continuer le travail entamé ensemble.

Notre projet responsable pour changer Chartres en 2020, c’est d’en faire le laboratoire exemplaire de la ville de 2050, inventer l’écologie humaniste qui nous permettra de relever le défi environnemental et social du XXIème siècle. Il s’agira notamment :

– de construire ce projet avec les citoyens et les associations dont l’action sera libérée,

– de faire renaître la vie de quartier dans des maisons accueillant les initiatives locales, la vie culturelle et associative et créant autant de points d’accès aux services publics,

– de faciliter la mobilité de tous les Chartrains dans le respect de la qualité du cadre de vie : transports en communs gratuits et intensifiés, parcours vélos et piétons facilités et sécurisés, réduction de la place automobile dont la vitesse maximale sera réduite à 30 km/h dans toute la ville,

– de préserver les espaces naturels et de remplacer peu à peu le béton par des arbres (1000 par an !) pour faire de la ville une oasis de bien-être et un havre de bio-diversité,

– d’encourager et de participer à la création d’une ceinture maraîchère bio dans la perspective d’une alimentation saine de proximité et de la préservation d’une ressource en eau non polluée,

– de rendre à l’initiative populaire la création culturelle et permettre partout et à tous les pratiques artistiques et sportives diverses et à tout niveau,

– de remettre à plat la gouvernance des affaires publiques pour nous sortir de l’impasse financière actuelle et retrouver le contrôle démocratique local,

– d’abandonner nombre de projets dispendieux, inutiles, anti-écologiques et démagogiques pour libérer des marges de manoeuvre pour des investissements mesurés au plus près des besoins réels,

– de réfléchir à la transformation du « palais du maire » en maison du peuple,

– de développer l’assistance et la bienveillance auprès des plus fragiles : enfants (assurer la présence d’écoles de proximité ), anciens (développer les accueils médicalisés dans les quartiers) et handicapés.

Nous avons tellement à faire que nous avons besoin de toutes les expériences et imagination pour diffuser, illustrer et enrichir ce projet.

Nous invitons tous les citoyens sensibles à ces enjeux à participer à une journée de travail et d’échanges pour relancer notre action et engager la campagne qui sera courte. Elle se déroulera le dimanche 5 janvier en la salle des Champs-Brizards à Champhol (à côté du stade) de 10 à 17 heures.

AU PROGRAMME :

1 – Café – accueil et exposé du contexte, des objectifs et du programme de la journée.

2 – Ateliers participatifs pour synthèses programmatiques et sujets organisationnels (communication, stratégie, financement de campagne, etc.).

3 – Restitution finale des travaux.

4 – Pause-buffet avec ce que les participants auront apporté.

5 – Recensement des premiers engagements sur la liste.

6 – Discussions ouvertes pour le choix du nom de la liste et de la personne chargée d’incarner la tête de liste.

7 – Établissement des groupes de travail « organisationnels » : communication, finances, rédaction du programme, dimension communautaire de la campagne, etc.

8 – Rédaction collective d’un premier communiqué public.

Nous vous encourageons également à diffuser cette invitation à vos contacts susceptibles de partager notre ambition écologiste pour Chartres.

7 Commentaires

  1. La première personne qui me vient à l’esprit est … le webmestre du site cactus.press !
    Donc, s’il lit ces lignes …

  2. Et vous n’avez aucun bons relais « compétents en développement web » pour réaliser votre lumineuse idée ?

  3. Il manque, sur le site cactus.press, un espace « forum » où il serait possible de faire des propositions dans tous les domaines sans avoir à attendre un dimanche matin à Champhol ou ailleurs …

  4. Une certaine gauche de partis en pleine déconfiture, n’a plus qu’une seule valeur en étendard : la nuisance ! Son action : empêcher, casser, au lieu de construire ! A Chartres, la droite doit s’en réjouir et s’en frotter les mains, voire y œuvrer en sous-mains … la division pour rester cramponné à la ville et une bonne dose d’abstention sont ses seuls ressources …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*