Attaques

Cactus a ses admirateurs inconditionnels, également une bonne quantité de gens qui ne supportent pas ses piques. Depuis plusieurs mois, les attaques électroniques contre notre site se multiplient. On se demande bien pourquoi…

Certaines, virulentes et massives, parviennent à le planter. La technique est éprouvée : il s’agit, à partir d’une adresse IP logée à l’autre bout de la planète, en Australie, de bombarder Cactus de dizaines de milliers de messages pendant un laps de temps très court. Et tout explose. À chaque fois, il faut beaucoup de temps et d’énergie pour faire repartir la machine.


Ci-dessous le graphe d’activité CPU du site : notre hébergeur, contacté pour nous aider à traiter le problème, nous a indiqué qui’il y avait eu 20 036 transactions venant de l’adresse IP 217.182.38.148.
Whois, site internet qui donne des informations concernant les adresses IP, nous a fourni les informations suivantes

netname:        OVH_148800454
created:        2017-08-12
org-name:       Cloud OneHost, address: 445 Chapel Street, 3141 South Yarra, AUSTRALIE
Si Sherlock Holmes ou le docteur Watson veulent continuer l’enquête …

7 Commentaires

  1. Cactus subit depuis quelques heures un nouveau pic d’attaques électroniques : des centaines de commentaires parasites manifestement destinés à bloquer le système. Dans l’opération de neutralisation, des commentaires réels ont malencontreusement été supprimés. Nous en sommes désolés.

  2. En national, il se dit que chaque mardi, veille de la sortie (papier) de l’inusable canard enchainé, la classe politique tremble … On n’imagine sans peine une même situation, toute proportion gardée, dans le piètre monde politique chartrain, l’œil constamment rivé sur Cactus, guettant fébrilement la publication des articles et commentaires … De là à tenter d’organiser, en ces temps d’élections et d’enjeu de pouvoir, sa disparition, il n’y aurait rien d’étonnant …

  3. Mon Cher Watson, voyons, réfléchissons, peut-on penser, imaginer qu’une adresse IP logée à l’autre bout de la planète, en Australie par exemple, puisse avoir son poste de pilotage et son pilote à un autre bout de la planète, à Chartres par exemple ??? Menons l’enquête, elle sera sûrement passionnante !!!

  4. Il était évident que Cactus faisait l’objet de viles attaques pirates ! Faute de pouvoir lutter et contrer à la loyale ses révélations, on a recours aux méthodes de voyous pour le faire taire !

  5. Je me posai la question de ces interruptions ,maintenance,mises à jour….l’idée du piratage m’avait effleurée l’esprit,puis je me disais non pas au niveau local,et bien donc SI!!!!Comme quoi vous êtes dans le mille!

Les commentaires sont fermés.