19 ans (6/6) : stop à la cavalerie !

Les prochaines élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020. C’est le moment de construire un projet alternatif crédible : écolo, solidaire et citoyen. Toutes les bonnes volontés sont sollicitées dans les 66 communes qui forment l’agglomération de Chartres.

Moins de grands projets, plus de réponses aux vrais besoins

Espérant que, grâce aux difficultés techniques, juridiques et financières qu’ils rencontrent, les grands projets de Jean-Pierre Gorges ne seront pas encore lancés en 2020, il s’agira de les geler et de dresser un audit fondé sur leur utilité. Il sera ainsi possible d’abandonner, de redimensionner ou de relocaliser l’immense centre commercial du plateau Nord-Est, le parc des expositions, la salle sportive et culturelle et les autres folies dénuées, à ce jour, de toute justification rationnelle. Il vaudra mieux supporter immédiatement le coût de ces désistements plutôt que d’assumer pour de longues années des déficits de fonctionnement chroniques et le service d’une dette colossale.

Ces abandons ou modifications de programme permettront de dégager des marges financières utiles au développement et à l’amélioration de la voirie ou des équipements de proximité culturels, sociaux ou sportifs mieux répartis sur tout le territoire communautaire.

Ce choix permettra également d’accélérer la réalisation du « OFF » dans l’ancien cinéma ABC et de la salle dédiée aux musiques actuelles dans l’ancien muséum, rares bonnes idées du mandat en cours.

Le bien-être avant le paraître

Plutôt que d’essayer d’attirer de nouvelles populations par le prestige d’équipements ou d’événements de portée nationale, nous parions sur le développement des conditions du bien-être pour tous.

Pour les plus jeunes :

  • développement des structures d’accueil de la petite enfance : la question se pose de façon cruciale dans les villages de l’agglomération qui sont tous plus ou moins des villages-dortoirs, avec des jeunes familles en recherche de solutions de garde,
  • conditions d’information et d’inscription simplifiées depuis les bourgs (mairies) et les quartiers à une offre de découverte culturelle, artistique et sportive élargie et mutualisée, notamment durant les vacances scolaires,
  • le soutien actif à l’accueil de filières d’études supérieures,
  • le retour à la gratuité de l’abonnement dans toutes les médiathèques de l’agglomération pour les mineurs et étudiants.

Pour les plus âgés :

  • création de places pour l’accueil de personnes âgées dépendantes en établissement public,
  • renforcement des mesures d’aide au maintien à domicile.

Pour toutes et tous :

  • accélération des aménagements d’accessibilité des équipements publics et l’assistance technique et financière aux commerçants pour rendre leurs établissements accueillants pour tous,
  • intensification et diversification de l’offre culturelle (pratique et diffusion) sur l’ensemble du territoire de l’agglomération avec harmonisation des formules d’abonnement aux spectacles,
  • aide logistique et financière aux clubs sportifs fondée plus sur le développement de la pratique populaire que sur les résultats de haut niveau,
  • intensification des aides techniques et financières à l’amélioration thermique de l’habitat, contribuant à la transition écologique et à la lutte contre la précarité énergétique des plus démunis,
  • en s’inspirant du modèle de Grenoble, mise à disposition temporaire pour les sans-abris de tous les logements fermés, en attente de démolition,
  • accompagnement et encouragement d’initiatives citoyennes ou associatives contribuant à l’expérimentation de nouveaux modes de vie urbains : accueil d’étudiants chez les personnes âgées isolées, jardins potagers éducatifs, etc,
  • promotion de la lecture, de la musique (instruments) et de la peinture.

Si vous souhaitez participer à l’élaboration de notre projet alternatif pour une nouvelle agglomération en 2020, envoyez-nous votre adresse électronique à :

redac.cactus.press@gmail.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*