Chartres sans métropole

Chartres Métropole… Cela fait plus de quinze ans (mars 2004) qu’est ainsi dénommée la communauté d’agglomération de Chartres, composée aujourd’hui de soixante-six communes. Mais au fait, les élus du Grand Chartres connaissent-ils la définition véritable d’une métropole ? Cactus leur en fournit plusieurs afin de leur faire prendre conscience du ridicule de la situation :

Métropole : ville principale d’une région ou d’un pays présentant une aire urbaine vaste et une population importante.

Métropole : emprunt du bas latin metropolis « capitale d’une province » et du grec mêtropoles « ville mère », ville principale d’une région géographique ou d’un pays, qui, à la tête d’une aire urbaine importante, par sa grande population et par ses activités économiques et culturelles, permet d’exercer des fonctions organisationnelles sur l’ensemble de la région qu’elle domine. Elle n’est pas obligatoirement la capitale du pays comme New York qui est la plus grande métropole des États-Unis, alors que Washington est sa capitale.

Métropole : avant tout un ensemble urbain de grande importance qui exerce des fonctions de commandement, d’organisation et d’impulsion sur une région et qui permet son intégration avec le reste du monde. Elle anime un système urbain plus ou moins complexe à la hiérarchisation emboîtée. Elle peut être dotée de fonctions spécialisées dans les domaines politique, économique, de l’innovation. Ses services à forte valeur ajoutée irriguent une aire plus ou moins vaste selon les échelles.

Pour un pays ou une région, les métropoles sont les agglomérations urbaines importantes qui regroupent :
• une grande population,
• des emplois stratégiques,
• des responsabilités politiques,
• des activités économiques, industrielles, financières ou culturelles prépondérantes sur les territoires qu’elles dominent et où elles exercent une forte influence. Exemples en France : Paris, Lyon, Marseille et Lille.

En France, la métropole est un nouvel outil de gouvernance des grandes aires urbaines de plus de 500 000 habitants et constitue la forme la plus intégrée d’intercommunalité.

En résumé, une métropole possède au moins plusieurs centaines de milliers d’habitants. Elle rayonne par ses dynamismes économique, technologique, éducatif et culturel sur un espace à très fort maillage urbain de plusieurs milliers de km carré, attirant ainsi au moins des dizaines de milliers d’actifs, caractérisés par leur jeunesse.

Que ceux qui reconnaissent l’agglomération chartraine – avec ses 140 000 habitants, ses 858 kilomètres carré et ses 20% d’actifs qui travaillent dans la région parisienne – dans ces définitions lèvent la main…

Gérard Leray

4 Commentaires

  1. Quoi Chartres n’est pas une métropole !!! Heureusement que les professeurs de géographie sont là pour rappeler les règles définies par l’Etat à nos élus locaux ! En effet, même sur la carte des métropoles du CGET, point de Chartres ! Donc notre capitale eurélienne ne fait pas partie de ces 22 métropoles… Juste une petite correction dans l’article, il s’agit maintenant de 400 000 habitants et non pas 500 000 mais même avec cela on est loin du compte…. A moins que dans un futur proche, Chartres n’englobe alors Paris dans son aire urbaine, devenant alors de facto une ville mondiale….

Les commentaires sont fermés.