Des hommes justes, d’Ivan Jablonka

Les hommes sont parfois embarrassés face aux luttes des féministes qu’ils pensent dirigées contre eux. « Des hommes justes » est un ouvrage qui apporte une réponse, documentée, solide et claire, sur ce que doit être un homme juste apportant son soutien au féminisme.

Historien, l’auteur remonte jusqu’à l’ère préhistorique où la femme était naturellement assignée aux soins des enfants pendant que l’homme pourvoyait à la nourriture. Ce modèle traditionnel est à l’origine du pouvoir des hommes et de la masculinité. On observe que ce patriarcat s’est renforcé au travers des siècles dans toutes les civilisations (à l’exception de brèves sociétés matriarcales), le faisant accepter comme une structure naturelle des sociétés.

Ivan Jablonka estime qu’il faut donc une force inouïe pour remettre en question ce patriarcat. Il observe que quatre facteurs ont donné progressivement plus d’autonomie aux femmes : ce sont le mariage romain, l’humanitarisme chrétien, l’entrée dans le monde du travail et surtout l’alphabétisation. L’auteur remarque qu’aujourd’hui les femmes sont maîtresses de maison, secrétaires, infirmières ou enseignantes, soit le plus souvent au service du bien être de la famille ou de la société et même les deux à la fois. Il rappelle ce que signifie la « charge mentale » de la femme, c’est à dire gérer plusieurs emplois du temps, celui des enfants, de la famille et le sien. La double journée du travail et des tâches domestiques.

Ivan Jablonka déplore également l’image de la femme véhiculée par la publicité : « la bimbo court vêtue ou bobonne à la lessive ! » Il déclare que la véritable révolution aura lieu lorsque les hommes partageront cette charge mentale en plus des tâches domestiques. Depuis la fin des années soixante et la montée du féminisme, certains hommes se sont sentis atteints dans leur virilité et réagissent par des comportements machistes notamment par l’usage de la vitesse sur de puissantes voitures de sport, de 4×4 ou de pickup ! Il constate que « l’orgueil du mâle pourrait se révéler une catastrophe sanitaire et écologique ».

Par ailleurs, il affirme que les hommes comme les femmes sont victimes de fléaux caractéristiques du masculin que sont la guerre, la dictature, le fondamentalisme et la course aux profits. C’est donc contre le masculin, et non contre les hommes, que doit se construire une politique féministe. Au final, un homme juste est un homme qui respecte les femmes, leurs droits, leur liberté et l’égalité. Un ouvrage passionnant et intéressant qui oblige à examiner notre comportement.

Denys Calu

Ivan Jablonka, Des hommes justes, Seuil, 2019.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*